Sidebar

23
Ven, Aoû

Fédération mondiale des villes touristiques/Le district autonome de Yamoussoukro fait son entrée

Tourisme
Typographie

Le développement du tourisme s'intensifie dans cinq régions du monde, avec une croissance en Asie et un déclin en Europe.


Le District Autonome de Yamoussoukro (centre du pays,) capitale politique de la Côte d’Ivoire, situé à 240 km d’Abidjan, est depuis le vendredi 05 juillet 2019, inscrit sur la liste des pays membres de la Fédération mondiale des villes touristiques.
Dr Augustin Thiam, Gouverneur dudit District et Shen Bo, Directeur général de cette Fédération, ont procédé à la signature de l’accord dans ce sens, vendredi dernier à Abidjan.

Une belle opportunité pour cette ville aux riches potentialités touristiques (Basilique Notre Dame de la Paix, Fondation Houphouët-Boigny pour la Recherche de la paix de l’Unesco, Résidence du 1er Président ivoirien, Institut national Polytechnique, Hôtel Président etc.), de promouvoir ce secteur d’activités pour être un pilier essentiel de l’économie nationale, selon le vœu de Siandou Fofana, ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs.
La Fédération Mondiale des Villes Touristiques est une organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif fondée en 2012, à Beijing. Il a, entre autre, pour objectif de favoriser les échanges entre les grandes lignes internationales et de partager les expériences de développement touristique, de promouvoir l'image des villes touristiques et d'encourager les échanges entre elles. Sans oublier d’améliorer l’attractivité des villes touristiques et de promouvoir un développement harmonieux, économique et social des villes touristiques. Le nombre de ses membres est passé de 58 au début à 151 en 2015.

Le 16 janvier 2019, la Fédération mondiale des villes touristiques (Wtcf) et le Centre de recherche touristique de l'Académie chinoise des sciences sociales (Trc-Cass), ont publié conjointement le Rapport 2019 sur les tendances de l'économie mondiale du tourisme. On retient du site de Wtcf, que plus de 60 délégués de la Fédération, de l'Académie chinoise des sciences sociales, d'institutions étrangères en Chine comme les ambassades d'Afrique du Sud et du Panama, de la ville de Chongqing et d'agences nationales liées au tourisme, ont participé à la publication du rapport et à la réunion-débat le concernant.
D'après ce rapport, le nombre total de touristes dans le monde en 2018, s'est élevé à 12,1 milliards de personnes ; soit 580 millions de personnes en plus comparé à l'année précédente. Ce qui fait un taux de croissance de 5,0 %. Comparé à 2017, le taux de croissance a diminué de 0,7 % ; les recettes totales du tourisme mondial s'élèvent à 53 400 milliards d'Usd ; correspondant à 6,1 % du Pib mondial ; soit une baisse de 0,4 % par rapport à l'année précédente. On estime que le nombre total de touristes dans le monde atteindra 12,76 milliards en 2019, soit une prévision de croissance de 5,5 %. Comparé à 2018, le taux de croissance augmentera de 0,5 %. Les recettes totales du tourisme mondial atteindront 55 400 milliards d'Usd, soit 6,0 % du Pib mondial.

Le rapport synthétise les aspects suivants souligne que la croissance économique mondiale ralentira en 2019. En revanche, l'économie du tourisme progressera de façon régulière. Autre point important du Rapport : le développement du tourisme s'intensifie dans cinq régions du monde, avec une croissance en Asie et un déclin en Europe. De plus, l'étendue et le taux de croissance des investissements dans le tourisme dans la région Asie-Pacifique sont parmi les plus élevés de tous les continents. Le rapport met également en avant et de manière innovante le concept de « pays T20 » - les vingt premiers pays au monde -, qui représentent 80 % des recettes mondiales du tourisme. Pendant que l'évolution des paiements stimule la consommation touristique. Les villes restent la principale destination des touristes internationaux et 95 % des villes mondiales sont en Asie-Pacifique, en Europe et aux États-Unis. On note également dans ledit Rapport, que six innovations marketing de premier plan dans les domaines des technologies virtuelles et de la coopération de l'ensemble de la chaîne industrielle mènent à de nouvelles approches du tourisme.

Signalons aussi qu’en 2017, 1 235 milliards de personnes ont visité un pays autre que le leur, d’après l’Organisation mondiale du tourisme (Omt).
L’Espagne suit la France dans le classement des pays les plus touristiques au monde. D’après l’Organisation mondiale de tourisme, environ 82 millions de personnes s’y sont rendues en 2017 ; soit à peine cinq millions de moins que la France. Les gens viennent surtout pour visiter les villes les plus célèbres comme Madrid et Barcelone.
La France est certes réputée dans le monde entier pour sa gastronomie mais les touristes viennent surtout pour visiter ses nombreux édifices qui font sa renommée notamment la Tour Eiffel.
Quant à la Chine, pays le plus peuplé de la terre et quatrième préféré les touristes, derrière les Etats-Unis, l’attraction demeure la Grande Muraille de Chine, visitée annuellement par 61 millions de touristes et la Cité Interdite (Pékin), visitée, elle, par 07 millions de personnes.

Clémentine Touré