Sidebar

26
Mer, Jui

Développement du tourisme/Siandou Fofana ‘’vend’’ son rêve au vice-président de la Banque africaine de développement

Tourisme
Typographie

‘’Sublime Côte d’Ivoire’’ cadre parfaitement avec les 5 secteurs prioritaires majeurs de la Bad, à en croire Guislain.


Le ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs a présenté et échangé avec le vice-président de la Banque africaine de développement sur la Stratégie nationale 2018/2025.
C’est un Pierre Guislain, vice-président de la Banque africaine de développement (Bad), visiblement séduit voire conquis qui a, en compagnie de ses collaborateurs, suivi avec un intérêt certain, la présentation de « Sublime Côte d’Ivoire », stratégie nationale de développement touristique du pays, par le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana.

C’était le jeudi 25 avril, au siège de l’institution bancaire internationale à Abidjan-Plateau. Il s’est agi pour le ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs d’expliciter au vice-président en charge du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation, mandaté par le président Akinwumi Adesina, comment « La Côte d’Ivoire ambitionne-t-elle d’être dans le Top 5 des destinations touristiques d’Afrique, étant entendu qu’elle entend se maintenir dans le trio de tête pour e tourisme d’affaires ».
Un projet qui se décline en 9 projets structurants et 9 réformes audacieuses, présenté par le 1er responsable du tourisme en Côte d’Ivoire et qui devrait capter plus de 3200 milliards de FCFA d’investissements, aussi bien étatiques que privés. Avec à la clé, la création de 650 000 emplois nouveaux à l’échéance 2025, dont 230 000 emplois qualifiés. Le projet vise également la moyenne internationale de l’essor touristique mondial qui est de l’ordre de 10% du Pib des industries de services, contre environ 7% actuellement.

Une vision et une stratégie qui cadrent parfaitement avec les 5 secteurs prioritaires majeurs de la Bad, à en croire Guislain. Notamment dans son volet « Industries et Services ». En accompagnant et soutenant les investissements hôteliers, infrastructures routières et aéroportuaires, etc. à l’instar de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire et la facilitation de l’implantation ou le retour de compagnies aériennes internationales en Côte d’Ivoire.
Le ministre Siandou Fofana et le vice-président Pierre Guislain, ont donc accordé leurs visions sur les conditions d’éligibilité aux appuis de la Banque, surtout que la Côte d’Ivoire, partenaire de longue date de cette Institution et qui en abrite le siège, siège au Conseil d’administration et fait partie des Bailleurs de premier ordre.

En définitive, ce sont deux parties satisfaites d’une fructueuse séance de travail qui augure d’une coopération renforcée et diversifiée entre le gouvernement de Côte d’Ivoire, à travers le ministère du tourisme et des Loisirs et la Bad.
Gageons que cette coopération attendue de tous, puisse permettre la réalisation de ‘’Sublime Côte d’Ivoire’’, lequel veut faire de l’industrie du tourisme, l’un des piliers centraux du développement de la Côte d’Ivoire.

Jean Michael
source: Dircom Mintour & Loisirs