Sidebar

23
Jeu, Mai

Organisation de la Can 2023/Le président de la Caf fait avaler la couleuvre à la Côte d’Ivoire

Le Président ivoirien a accordé une audience, mardi 29 janvier, au président de la Caf

Football
Typographie

Le ministre des Sports, Danho Paulin, présent à la rencontre, a ‘’pris acte’’ de cette décision et indiqué que l’Etat poursuivra les investissements afin que la Can 2023, en Côte d’Ivoire, soit une réussite.


Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, s’est entretenu successivement, mardi 29 janvier 2019, au Palais de la Présidence de la République, avec Robert S. Lauder, ancien Ambassadeur des Etats-Unis en Autriche et Président du Congrès juif mondial, et Ahmad Ahmad, Président de la Confédération Africaine de Football (Caf).
L’entretien avec le Président de la Confédération Africaine de Football a porté sur la gestion du football africain, notamment la Coupe d’Afrique des Nations de Football (Can). Ahmad Ahmad a rappelé la décision du Comité exécutif de son institution de retirer l’organisation de la Can 2019 au Cameroun qui, selon lui, n’était pas encore prêt à accueillir cette compétition, réattribuée à l’Egypte, suite à un ‘’processus transparent’’. Le Cameroun ayant réalisé, à ce jour, 80% des travaux, le Président de la Caf a souhaité que, dans un esprit de solidarité, la Can 2021 lui soit attribuée. Ainsi, la Côte d’Ivoire accueillerait l’édition 2023 et la Guinée, celle de 2025.

Le Gouvernement ivoirien, par la voix du ministre des Sports, Danho Paulin, présent à la rencontre, a pris acte de cette décision et indiqué que l’Etat poursuivra les investissements afin que la Can 2023, en Côte d’Ivoire, soit une réussite.
Les échanges avec l’ancien Ambassadeur des Etats-Unis en Autriche et Président du Congrès juif mondial ont porté, eux, sur les possibilités d'investissement des entreprises de Robert S. Lauder en Côte d'Ivoire, notamment dans les domaines de l’hydraulique, de l'agriculture et de la santé. Robert S. Lauder a exprimé également son intention d'apporter son soutien au renforcement des capacités en Côte d'Ivoire à travers l’octroi de bourses d’études aux étudiants ivoiriens, et de procéder au lancement, à Abidjan, de la célèbre marque de cosmétiques Estée Lauder dont il est l’un des héritiers.

source : note d'info de la présidence