29
Dim, Mar

Société

Il est recommandé de privilégier le wifi au détriment de la 4G, pour améliorer la connexion, surtout ceux qui doivent faire des visioconférences.


Dans la résistance contre le coronavirus, le respect des mesures prises et divulguées par le gouvernement de la Côte d’Ivoire est incontournable. Les treize mesures prises permettent d’éviter de s’exposer et/ou d’exposer les autres. Au niveau du secteur éducation-formation, tout le monde ou presque, est confiné à la maison. A ceux-là s’ajoutent tous ceux dont la présence n’est vraiment pas indispensable sur leurs lieux de travail, qui doivent télétravailler (travailler à partir de leurs domiciles par internet), vu qu’il est fortement recommandé d’éviter les déplacements non nécessaires. Ceux qui doivent télétravailler peuvent être confrontés aux problèmes de saturation du réseau, vu que les réseaux seront fortement sollicités et que le trafic va surement augmenter. Dans sa volonté d’anticiper, le gouvernement avait décidé le 26 février 2020, en Conseil des ministres, que les numéros de téléphones devaient passer de 8 à 10 chiffres pour juguler le problème de saturation du réseau. « Le Conseil a adopté un nouveau plan de numérotation en vue d’anticiper les perturbations des réseaux et sauvegarder l’économie nationale. Le nouveau plan national de numérotation proposé est de dix chiffres au lieu de huit ». Cela devrait être effectif entre le 31 Janvier et le 21 février 2021. Malheureusement, le débarquement fracassant du coronavirus et l’usage du télétravail risquent de faire connaitre aux clients, les problèmes de saturation du réseau avant la date prévue. Alors que le télétravail est fort nécessaire pour maintenir certaines activités.

Car la fièvre du coronavirus ne pourra pas s’éterniser. Elle baissera à coup sûr, elle passera certainement comme c’est le cas en Chine. Il faut donc que les opérateurs internet et les autres secteurs connexes puissent assumer, pleinement, leur responsabilité numérique et garantir la fourniture de l’accès à internet. L’Autorité de régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire (Artci) doit y veiller, surtout en cette période. Même si les opérateurs fournissent le service, il va sans dire que chaque personne prenne conscience de sa responsabilité numérique, comme le suggérait le président de la Fédération française des télécoms (Fft), Arthur Dreyfuss. En France, il est conseillé, pour ne pas saturer le réseau internet, d’éviter de regarder des vidéos en streaming en journée, les jeux vidéo en ligne, les plateformes comme Youtube et Netflix, pour laisser faciliter la connexion aux télétravailleurs. Il est vrai que le secrétaire d’État chargé du numérique, Cédric O, a rassuré les français dans un tweet qu’ils ne constateront pas de surcharge des réseaux liée à l’augmentation du télétravail et des usages. Mais cette stabilité pourrait être éprouvée si la crise perdure.  En Espagne, les réseaux connaissent, selon l’information de l’opérateur Telefonica relayé par l’Afp, une augmentation du trafic de près de 40 %. En Italie, c’est plutôt une augmentation du trafic Internet de 70 %, en raison des jeux en ligne comme Fortnite, a noté le journal Bloomberg. L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), recommande de privilégier le wifi au détriment de la 4G, pour améliorer la connexion, surtout ceux qui doivent faire des visioconférences.


                                                                                                              Franck TAGOUYA
Source : novethic.fr