29
Dim, Mar

Société

Tanoh Percide a été tuée le mercredi 11 décembre 2019, lors d'une manifestation des élèves au sein du lycée moderne pour exiger des congés anticipés de Noël et fin d'année.

Les doutes et autres interrogations sur l'inhumation de l'élève du lycée moderne de Dimbokro, Kokora Tanoh Kanga Perfide, en classe de seconde C2, tuée par balle lors d'une intervention policière, viennent, enfin, de prendre fin. Elle a été inhumée dans la matinée du samedi 22 février au cimetière municipal de Dimbokro. Déjà la veille, le vendredi 21, au grand temple de l'église des Assemblées de Dieu, où s'est tenue la veillée religieuse, les autorités administratives et élus, amis et la grande famille de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci), avec à sa tête son Secrétaire général national, sont venus compatir à la douleur qui frappe la famille. Le lendemain, la levée du corps à la morgue du Centre hospitalier régional (Chr), était placée sous haute surveillance policière. Policiers et gendarmerie, avec des renforts venus de Daoukro et Toumodi, ont bouclé tout le périmètre. Des éléments de la Fesci en mouvement avec des chants de deuils et guerriers et vêtus de tee-short de deuil où l'on pouvait lire au dos " tu seras la dernière victime de la bavure policière en milieu scolaire ", attendent la sortie de la dépouille.

La tension est perceptible mais la situation est sous contrôle sans aucun dérapage. Après la messe de requiem, le cortège funèbre s'est ébranlé en direction du cimetière. Plus de sept kilomètres, de la morgue jusqu'au lieu de l'enterrement, parcourus à pieds par la Fesci suivi d'un long cortège de voitures civiles et des Forces de l'ordre. De sokouradjan, en passant par le quartier CEG, le commerce, Belleville et enfin la Cité Sogefiha, honneur a été rendeu à la défunte Kokora Percide. Escale d'honneur à l'entrée du lycée moderne, établissement où la jeune élève de 14 ans a été tuée. Au cimetière municipal, le corps a été enterré par la délégation de la Fesci venue d'Abidjan dans un silence plein d'émotion et de douleur. Tanoh Percide a été tuée le mercredi 11 décembre 2019 lors d'une manifestation des élèves au sein du lycée moderne pour exiger des congés anticipés de Noël et fin d'année.

 

E ZOUHOMAN