31
Mar, Mar

Société

Le rapatriement de la dépouille de ANI Guibahi Laurent Barthelemy, décédé dans le puits du train d’atterrissage, aura lieu le vendredi 21 février 2020.

Le Conseil des ministres du mercredi 19 février 2020, a adopté une communication relative au rapatriement de la dépouille de ANI Guibahi Laurent Barthelemy, décédé dans le puits du train d’atterrissage du vol AF 703 en provenance d’Abidjan et à destination de Paris, le 07 janvier 2020.

Le rapatriement du corps de notre jeune compatriote aura lieu le vendredi 21 février 2020. Le Gouvernement partage la douleur de la famille endeuillée et lui assure son entière disponibilité en ces moments de profonde affliction. Aussi, en plus des frais afférents au rapatriement du corps, le Gouvernement prendra entièrement en charge les frais d’organisation des funérailles du défunt. C’est le lieu de réaffirmer que le Gouvernement ne ménagera aucun effort relativement à la poursuite du renforcement de la sécurité autour et à l’intérieur de l’aéroport International Félix Houphouët-Boigny et des lieux d’intérêt stratégique, en vue de prévenir durablement les accidents et d’éviter les drames tels que celui que nous déplorons en ce moment.

Ainsi, il sera procédé, tel que décidé, à la libération d’une zone de 200 mètres autour de l’aéroport. La première phase débutée le 20 janvier 2020 a concerné la couronne Nord de l’aéroport et une emprise de 50 mètres comportant des fermes et des habitations mitoyennes à la clôture dudit aéroport. La seconde phase portant sur la zone qui s’étend sur 150 mètres de largeur à l’Est de la piste d’atterrissage, à partir de la limite des 50 mètres de la phase 1, aura lieu au mois de mars 2020.

Source : Conseil des ministres du 19 février 2020