29
Dim, Mar

Société

Pour résoudre ce problème, le service technique de la Sodeci indique qu'il faut construire deux nouveaux forages d'une capacité de 14 m3 d'eau/heure et environ 7000 m de canalisation.

La sécheresse avec son corollaire de pénurie d'eau se pose avec acuité à Bocanda. Cette ville située au centre-est de la Côte d’Ivoire, dans la Région du N'zi, n'arrive plus à desservir correctement les populations en eau potable depuis déjà deux mois.

Le recours aux puits et marigots étant des solutions transitoires mais non souhaitées, vu l'exposition des populations à de nombreuses maladies, il urge de trouver des solutions idoines, efficaces et durables. De sources proches de la Société de distribution d'eau en Côte d'Ivoire (Sodeci), la situation est délicate. Pour satisfaire un temps, soit peu, les populations, la Sodeci procède à une distribution d'eau par secteur. Toute la population dont la consommation journalière est estimée à 50 m3 d'eau/heure, ne pouvant être servie au même moment.

Pour résoudre ce problème, le service technique de la Sodeci indique qu'il faut, en plus de l'existant (trois forages d'une capacité de 36 m3 d'eau/heure) construire deux nouveaux forages d'une capacité de 14 m3 d'eau/heure et environ 7000 mètres de canalisation.

E ZOUHOMAN