27
Jeu, Fév

Société

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a promis présenter la situation au Premier ministre et au Président de la République.

Dans un communiqué co-signé par  Johnson Kouassi Zamina et N’Guessan Kouamé dont www.cotedivoire-today.net a eu copie, la Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d'Ivoire (Cnec), annonce la suspension de son mouvement de grève baptisé ‘’campus mort’’, qui devait se tenir les mercredi 5 et jeudi 6 février 2019. "Après consultation et sur proposition des différentes sections de la Cnec réunifiée, le Ben (Bureau exécutif national, Ndlr), de la Cnec réunifiée a-t-il décidé de la suspension des deux (2) journées de protestation ‘’campus mort’’, pour permettre au Ministre de traiter diligemment les problèmes exposés’’.

Cette suspension fait suite à la rencontre que le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a eue avec une délégation de ce syndicat, mardi 4 février 2019. Au terme de ladite rencontre, le 1er responsable de l'Enseignement supérieur en Côte d’Ivoire s’est engagé à ‘’adresser des courriers aux autorités universitaires compétentes’’ et à ‘’présenter la situation au Premier ministre et au Président de la République lors du Conseil des ministres du mercredi 5 février 2019’’. Avant de fixer un rendez-vous avec les universitaires pour le 8 février 2020.

Les points relatifs aux revendications des enseignants du supérieur de ce pays, concernent, entre autre, les mauvaises orientations et les mauvais traitements des réclamations des bacheliers 2019, le refus ‘’arbitraire’’ de signature des dossiers de Cames 2020 ; le problème de rétablissement des salaires des 14 enseignants-Chercheurs, les ponctions de salaires et de primes à l’Université Félix Houphouët-Boigny (Ufhb) ; les sanctions ‘’arbitraires’’ de 16 Enseignants-Chercheurs à l’Ecole Normale Supérieure (Ens) ; sans oublier la violation des textes législatifs et règlementaires, les libertés syndicales dans les Universités, Centres de Recherche, Grandes Ecoles et Instituts.

Awa Tee