19
Mer, Fév

Société

Privés de cadeaux, ces enfants malheureux ont besoin d'un minimum de soutien pour se sentir aimés.


Pour la célébration des festivités de ses deux ans d'existence, l'Association des Sœurs Unies du quartier Belleville (Asub), à Dimbokro (242 km au centre-est du pays), en collaboration avec une organisation de la société civile "Mouvement unis pour les martyrs du Pdci-Rda", a organisé une journée de partage le 25 janvier dernier. Cette journée s'est traduite par l'offrande de cadeaux à 400 enfants et des dons aux chefs des quinze quartiers et des chefs de communautés de la commune. Dans son adresse, la présidente de cette association, Mme Kam Fatou, a indiqué qu'il est bon de penser aux nombreux enfants qui n'ont pas l'occasion de bénéficier de cadeaux lors des fêtes de Noël. "Ils sont nombreux les enfants, dont les parents sont démunis, qui ne vivent pas la joie de Noël. Privés de cadeaux, ces enfants malheureux ont besoin d'un minimum de soutien pour se sentir aimés, a-t-elle soutenu." Pour le parrain de la cérémonie, Kra N'goran Louis, par ailleurs président du ‘’Mouvement Unis pour les martyrs du Pdci-rda’’, la manifestation de l'amour est sans limite: "l'enfant est un être précieux, un trésor qui vaut la peine d'être célébré, car partager avec l'autre est source de bénédiction. " Mme Tano Thérèse, conseillère municipale à la mairie de la capitale de la Région du N’zi, a, au nom du maire, montré la disponibilité du Conseil municipal dirigé par Bilé Diéméléou à accompagner toutes les associations de développement à accroitre l'impact de leurs actions à l'endroit des populations. Cette cérémonie était placée sous le haut patronage d’Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, ministre ivoirien du budget et du portefeuille de l'État et sous la présidence du Bilé Diéméléou Amon Gabriel, maire  de Dimbokro.

E  ZOUHOMAN