06
Lun, Avr

Société

C'est un don de l'Ong, "la bienfaisance", qui promet également la construction d'une école franco-arabe.


La population de Dembasso a désormais sa nouvelle mosquée.  L'inauguration de ladite mosquée a été faite le lundi 6 décembre 2019. Situé à 9 kilomètres du chef-lieu de la sous-préfecture de Kolia, dans la région de la Bagoué, cet édifice qui a coûté la bagatelle somme de 40 millions Cfa, est bâti sur un îlot de 10 lots de 600 mètres carrés avec des toilettes modernes. C'est un don de l'Organisation non gouvernementale, "la bienfaisance", qui promet également la construction d'une école franco-arabe.

"Les musulmans, il en existait depuis belle lurette mais sans grande portée. Car, sans mosquée, les musulmans se comptaient du bout des doigts" affirme le premier Iman du village, le forgeron Koné Pornon, qui ajoute que ses vœux sont désormais exhaussés. 
"Par le passé, il était impossible, voire interdit, d'appeler la prière dans ce village. Je priais dans ma maison et les vendredis, je me cachais pour aller faire la prière à kolia" a-t-il témoigné. "Je le faisais à pieds durant des années jusqu'à ce que je m'achète un vélo. Il y a quelques années, le village voisin, Douokaha Maranama, plus islamisé, a eu une mosquée. Je ne parcourais maintenant que 05 kilomètres pour joindre une mosquée. Aujourd'hui, avec l'âge, je ne peux plus me déplacer. Les enfants sont alors venus me construire une petite mosquée de famille à la maison" a-t-il révélé. Avant de conclure : "Aujourd'hui, un jour nouveau se lève sur Dembasso avec la construction de cette grande mosquée, où les prières de vendredi vont dorénavant se faire. J'en suis comblé. Je peux maintenant mourir en paix car l'islam est enfin encré à Dembasso".

Awa Tee