03
Ven, Avr

Société

Pendant deux semaines, le système d’élaboration du Registre national des personnes physiques sera testé avant de démarrer effectivement à partir de la mi-janvier 2020.


Depuis juillet 2019, la quasi-totalité des Cartes nationales identité ivoiriennes (Cni), ont expiré. Alors que l’opération de renouvellement débutera le 23 décembre prochain dans dix Régions de la Côte d’Ivoire sur trente et une, le respect des délais demeure l’espoir des demandeurs. Ces régions sont :  le Kababougou, le Bafing, le Poro, le Gbèkè, le Gontougo, San Pedro, la Mé, le Tonkpi, le Goh et le District d’Abidjan. A Abidjan, les sites concernés sont Brofodoumé, Songon et Bingerville. Plusieurs personnes, en effet, ont eu une amère expérience ces trois dernières années avec l’ancienne formule.  Après avoir fait une nouvelle demande ou un duplicata de l’ancienne Cni, elles ont attendu vainement, alors qu’elles ont payé tout ce qu’il fallait. Elles n’ont pas reçu le fameux sésame et ne seront pourtant pas remboursées non plus.

Pendant deux semaines, le système d’élaboration du Registre national des personnes physiques(Rnpp) sera testé avant de démarrer effectivement à partir de mi-janvier 2020. Les préfets de Régions et de Département ont eu le privilège d’être instruits sur les différentes phases du projet, le vendredi 13 décembre dernier, à Abidjan, à l’auditorium du ministère des Affaires étrangères. Les différentes phases du Registre national des personnes physiques (Rnpp), lancé depuis le 11 décembre 2019 et le démarrage des opérations de renouvellement des cartes nationales d’identité leur ont été présentés. Pour M. Diakalidia Konaté, le Directeur Général de l’Office national de l’état civil et de l’identification (Oneci), les préfets constituent des relais importants du projet dans leurs régions étant donné que le Rnpp comporte dans sa stratégie, une phase de terrain d’envergure nationale. C’était en présence de Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Les populations devront débourser la somme de cinq mille (5 000) francs Cfa et fournir la photocopie de l’ancienne Cni. Pour ceux qui ont changé de domicile, ils devront le justifier par un certificat de résidence.

Au terme du Conseil des Ministres du mercredi 11 décembre 2019, le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, s'est fait enrôler pour l'établissement de sa nouvelle carte nationale d'identité (Cni). Ce qui marque le lancement de l'opération de renouvellement des Cni arrivant à expiration en juin 2020. Pour le renouvellement de la Cni qui a expirée, deux cas se présentent :
•    En ligne, la pièce exigée est la photocopie de la Cni qui a expirée et le paiement de 5000 FCFA qui se fera en ligne.
•    Dans les centres d'enrôlement, la pièce exigée est la Cni qui a expirée et le paiement de 5000 FCFA qui se fera sur place.
Mais en cas de changement de domicile, un justificatif devra être apporté par le demandeur du renouvellement : un certificat de résidence
 
 Franck TAGOUYA