31
Mar, Mar

Société

Euphrasie Yao vient d'offrir l'occasion a des intellectuelles de se former et d’être capables de répondre efficacement au défi du genre en Côte d’Ivoire.


La chaire Unesco " Eau, femmes et pouvoir de décisions" en Côte d'Ivoire, a organisé le samedi 14 décembre 2019, la sortie de la deuxième promotion des experts en ingénierie du genre. Au nombre des 33 diplômés, 98℅ sont des femmes diplômées. Ce sont entre autres, Joëlle Boua, ingénieure agroéconomiste, titulaire d’un Master of Business administration. Enseignante chercheure à l’Inp-Hb de Yamoussoukro. Elle engrange 17 ans d’expérience de consultance en développement communautaire et management des Pme et totalise 14 années d'expériences dans l’enseignement.

Grace de Lima Appia, elle, est socio économiste, titulaire d'une maitrise en sciences de gestion obtenue à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Elle a participé aux études de faisabilité financière, d’évaluations d’impacts socioéconomiques telles que les études sur l’élargissement du boulevard de Marseille, l’aménagement du boulevard Mitterrand etc. Comme elle, la titulaire de la chaire Unesco" Eau, femmes et pouvoir de décisions ", Euphrasie Yao, qui totalise 30 ans d'engagement au service du genre et du développement durable, vient d'offrir l'occasion a des intellectuelles de se former et d’être capables de répondre efficacement au défi du genre en Côte d’Ivoire. Ces expertes auront ainsi à contribuer aux efforts de la Côte d’Ivoire en matière d’intégration du genre dans les politiques, programmes et projets de développement.

Awa Tee