17
Ven, Jan

Société

Le centre de réinsertion des mineurs de Bouaké (centre du pays), a coûté un milliard deux cents millions de francs CFA. Ci-dessus l’allocution de la Première Dame, Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa, à l’ouverture du Centre, le 05 décembre dernier.


 Mesdames et Messieurs,
La cérémonie d’inauguration de ce jour, est un de ces moments privilégiés que j’apprécie spécialement.
En effet, elle consacre l’une des missions à laquelle je me suis dévolue depuis plus d’une vingtaine d’année avec ma Fondation, Children Of Africa : celle d’offrir un meilleur cadre de vie aux enfants en difficulté.
C’est pourquoi, la première action de la Fondation a été la création de la CASE DES ENFANTS pour prendre soin des enfants de la rue qui n’avaient plus de maison.
Le succès de la ‘’Case des Enfants’’ m’a confortée dans mon désir d’offrir d’autres foyers à nos enfants en difficulté à travers la Côte d'Ivoire, aussi bien les enfants victimes de traite et d’exploitation que ceux en conflit avec la loi et en danger.
Ainsi, lors du Gala de mars 2016, la Fondation Children Of Africa a levé des fonds pour la construction de trois centres d’accueil pour enfants en détresse.
L’un dans la ville de Soubré, inauguré en Juin 2018 et l’autre dans la ville de Ferkessédougou qui est en cours d’achèvement.
Tous deux sont prévus pour recevoir les enfants victimes de traite, et d’exploitation quand ils sont arrachés aux mains des trafiquants.
Le troisième est celui de Bouaké que nous inaugurons ce jour.  Il est destiné à la réinsertion des enfants mineurs en conflit avec la loi.

Mesdames et messieurs,
Le centre de réinsertion des mineurs de Bouaké que nous inaugurons aujourd’hui, a coûté la somme de 1 milliard deux cents millions de francs CFA que nous avons pu obtenir grâce à nos généreux donateurs.
Il est remis, à la disposition du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, pour aider à la prise en charge spécifique des enfants mineurs.
Il a la mission particulière de recevoir les enfants en conflit avec la loi et leur offrir un encadrement spécifique, délivré par un personnel qualifié afin de les aider à se réinsérer dans la société.
La réhabilitation de l’enfant pensionnaire s’effectue à plusieurs niveaux, en vue de sa réinsertion réussie dans la société.
-    Au niveau moral, grâce à une prise en charge par des psychologues et assistants sociaux ;
-     Au niveau sanitaire, en offrant à l’enfant des soins de santé pour son bon état de santé physique ;
-    Au niveau scolaire, avec la mise à niveau scolaire des enfants ayant connu un arrêt de scolarité ;
-    Au niveau professionnel, avec une initiation aux activités professionnelles telles que la menuiserie ; la coiffure ; la couture ; et l’artisanat.
-    Et enfin à travers la pratique de sports collectifs dont nous connaissons tous les vertus socialisantes.
Cette prise en charge à tous ces niveaux permettra à nos jeunes pensionnaires d’avoir les meilleures chances de réussite au sortir de ce centre.

Mesdames et messieurs,
Ce centre vient d’être confié au Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme qui en assurera la tutelle, dans le cadre d’une convention qui été signée avec la Fondation Children Of Africa.
A ce stade de mon propos, je voudrais remercier Monsieur le Ministre Sansan KAMBILE, pour sa disponibilité et son concours à la prise en charge de nos enfants en difficulté.
Je me réjouis par ailleurs, que notre partenaire traditionnel, l’Unicef, soit à nos côtés pour une meilleure prise en charge de nos enfants de ce centre et je les en remercie vivement.

Mesdames et Messieurs,
Le Centre d’accueil de Bouaké est un ouvrage à caractère social, réalisé sur un terrain de 3 hectares avec une surface bâtie de plus de 2000 m².
Sa capacité d’accueil est de 80 lits pour nos jeunes pensionnaires, répartis entre les filles et les garçons âgés de 14 à 18 ans.
Lancés le 4 Octobre 2018 à Bouaké, les travaux de construction ont pris fin en Octobre 2019 soit à l’issu de 12 mois de travaux.
C’est l’occasion pour moi de remercier l’architecte, Monsieur Adou BENIE qui a réalisé l’étude architecturale de ce magnifique centre et le suivi des travaux et ce, à titre gracieux comme pour le centre de Soubré. Je vous demande de l’applaudir bien fort.
Je souhaiterais à présent remercier l’entreprise générale TOVAMA et tous ses sous-traitants qui ont réalisés la construction de ce centre en 12 mois seulement.
Je les en félicite et je voudrais dire à Monsieur Manolo FENOL qu’il a réussi son pari.
Le centre est très beau et j’en suis très fière.
Je salue également Madame Coty Diakité avec son entreprise COCCINELLE qui a réalisé ces beaux jardins et, Monsieur Camille GUILLEMIN de APCI pour la réalisation de ces belles peintures.  Je vous demande de les applaudir tous bien fort.

Mesdames et messieurs, 
Le magnifique centre que je viens de vous présenter a été porté sur les fonts baptismaux grâce à l’implication de personnes physiques et morales, que je voudrais également remercier ce jour.
Il s’agit de nos généreux donateurs, qui, par leurs contributions ont donné vie à ce beau projet, entièrement construit et équipé grâce à leur générosité.

Je voudrais citer :
ORANGE ;
MOOV ;
MTN ;
ARTIS ;
BOA ;
BACI ;
SUNU; Assurances et
CIMENT GUEPARD.
Et je salue la présence de leurs représentants à cette cérémonie.
Je n’oublie pas l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire qui a offert l’équipement et le mobilier du centre. Je les en remercie sincèrement. 
A la Direction et au personnel du centre,
Je voudrais exprimer tous mes encouragements.
Votre mission sera d’accompagner nos enfants sur le chemin d’une bonne réinsertion.
Sachez que vous avez tout mon soutien et je compte sur vous pour redonner à nos enfants l’espoir en des lendemains meilleurs.

Enfin à mes chers enfants qui séjournerons dans ce beau centre de réinsertion.
Vous avez enduré des moments difficiles. Mais aujourd’hui ce centre vous ouvre ses portes et avec lui ce sont nos cœurs qui s’ouvrent à vous.
J’y ai personnellement mis beaucoup d’amour car, je voulais qu’il soit pour vous un havre de paix et de bonheur où vous passerez des moments de joie, de découverte et de fraternité. 
Sachez que je vous aime et je compte sur vous pour que vous soyez des modèles pour vos frères et sœurs.

Mesdames et messieurs,
Pour clore mon propos, je voudrais vous remercier tous pour votre présence distinguée à cette cérémonie d’inauguration.
Je déclare ouvert le Centre de Réinsertion des Mineurs de Bouaké
Et je vous souhaite une très bonne journée.
Je vous remercie.