13
Mer, Nov

Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, ministre ivoirien de la Justice et des Droits de l'homme.

Société

‘’Esmo’’ bénéficiera d’un repos bien mérité à la Maison d’arrêt et de correction de Dabou.


Siégeant en audience des fragrants délits, le tribunal de Dabou a condamné, le 31 octobre 2019, à dix (10) ans de prison ferme et 100 000 F d’une amende, le nommé Esmel Amary Marcel K. alias Esmo, agé de 36 ans pour des faits de détention illégale de 345 g de cannabis, distribution et cession de drogue…
A la barre, le prévenu a répondu aux questions du procureur et du président du tribunal, bien que visiblement déconnecté du monde réel. Après l’interrogatoire, le président du Tribunal a suivi le ministère public qui a requis contre le dealer, dix ans de prison ferme d’une amende et 100 000 F.
Esmo ne pourra donc plus approvisionner ses clients pendant ces dix ans et bénéficiera d’un repos bien mérité à la Maison d’arrêt et de correction de Dabou.

Franck Tagouya, à Dabou