13
Mer, Nov

L'honorable Akoto Olivier a demandé aux populations de Daoukro de quitter les zones à risque

Société

Les populations sont invitées à quitter les zones à risque surtout que la météo annonce encore des jours nuageux.


L’annonce depuis plusieurs jours, par la météo, de pluies orageuses dans les Régions du Gontougo, Bounkani, N’zi et dans le District d’Abidjan, du 11 au 13 octobre 2019, et qui pourraient causés de nombreux dégâts, n’a pas épargné les morts, comme chaque année, en pareille circonstance. La foudre de la longue pluie du vendredi 11 octobre a fait 03 morts, dans le village d’Audouin Santé, dans la zone de la Baie dite des milliardaires, décimant toute une famille (le couple et leur enfant de 03 ans.) ‘’Il ne s’agit donc pas de sorcellerie comme des rumeurs commencent à l’évoquer dans le village en question’’, prévient Vincent Toh Bi Irié préfet d’Abidjan. ‘’Nous ne tolèrerons donc pas d’intentions ou des faits de représailles, de la part de qui que ce soit, consécutivement à ce drame dans le village, ajoute-t-il.  A Abobo dans le sous-quartier Bocabo, le mur d’une habitation a tué une dame et son enfant de 02 ans. Dans le village d’Abadjin Kouté, juste après Km 17, plusieurs quartiers ont été inondés, des murs fissurés, selon le constat fait sur place par le Sous-Préfet de Songon, pouvait-on lire sur la page Facebook de Vincent Toh Bi Irié, préfet d’Abidjan. Certains ouvrages, a-t-il informé, construits sans norme et sans autorisation préalable de l’administration, ont empêché l’écoulement des eaux et provoqué des inondations. Cette abondante pluie (60 mm de pluie à Yopougon, 131 à Abobo, 60 à Songon etc.) a inondé les quartiers comme Marcory, Adjamé, Abobo… dans le District d’Abidja.

A Daoukro (au centre-est du pays), la forte pluie qui s'est abattue sur la ville les 12 et 13 octobre 2019, a causé de nombreux dégâts matériels. Une partie des quartiers Chicago extension et sosrobougou a été inondée et plus d’une centaine de personnes ont eu d'importants dégâts matériels.
L’honorable Akoto Olivier, Député de Daoukro sous-préfecture, qui a fait un tour sur les lieux du sinistre, a apporté son réconfort aux victimes et a appelé à une plus grande solidarité des fils et filles du département afin d’assister les nombreuses victimes de cette inondation. Il n’a pas manqué d’inviter les populations à quitter les zones à risque surtout que la météo annonce encore des jours nuageux.
Le Député Akoto Olivier lance également un appel au ministre de la solidarité pour une assistance des sinistrés du département de Daoukro.
L'année dernière, au moins 20 personnes ont péri dans les inondations.

Jean Michael