Sidebar

15
Mar, Oct

Violences répétées entre transporteurs à Koumassi/Le Préfet d’Abidjan met, enfin, de l’ordre, au grand carrefour !

Le préfet d'Abidjan annonce le stationnement permanent des Forces de l’ordre en ces endroits

Société
Typographie

Des mesures sont en train d’être prises pour améliorer la fluidité de la circulation et des déplacements des habitants des communes concernées par ces mesures.


Fermeture des gares situées au grand carrefour de Koumassi à partir du 12 Juin 2019, fermeture renforcée par un arrêté municipal. Stationnement permanent des Forces de l’ordre en ces endroits et interpellation immédiate de tout fauteur de troubles à l’ordre public ou pour non-respect des consignes municipales.
Ce sont, entre autres mesures arrêtées par Toh Bi Irié, préfet d’Abidjan, suite aux violences entre groupes de transporteurs à Koumassi, le lundi 10 Juin 2019 et qui ont causé la mort d’un jeune homme de 16 ans. Sans oublier des blessés ‘’d’une certaine gravité’’ enregistrés dans des formations sanitaires d’Abidjan.
Ces affrontements presque quotidiens, qui agacent les usagers à la merci de ces transporteurs armés, a pour origine la gestion des gares du grand carrefour de Koumassi. Au cours d’une rencontre convoquée par le collaborateur de Sidiki Diakité, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, les transporteurs de cette commune populaire au sud d’Abidjan, ont eu la primeur de l’information de la fermeture desdites gares.

Toh Bi Irié a également informé ses interlocuteurs du déferrement effectif, auprès du Parquet de 05 personnes présumées impliquées dans les violences du lundi 10 Juin 2019. Ajoutant que les enquêtes continuent pour identifier tous les autres auteurs de ces violences. A cela, il a ajouté l’examen de l’interdiction d’activité de tout syndicat de transporteurs ou chauffeurs attentant à l’ordre public ou participant à des violences. Pareillement, non autorisation de syndicats dont les dirigeants ont été impliqués dans des violences passées.
‘’Nous sommes conscients que certaines des mesures causeront des désagréments aux populations pendant quelques jours, mais elles sont nécessaires pour assurer la sécurité des populations. Des mesures sont en train d’être prises pour améliorer la fluidité de la circulation et des déplacements des habitants des communes concernées par ces mesures’’ note le Gouverneur sur sa page Facebook.
Osons espérer que ces mesures, salutaires pour les usagers de la capitale économique ivoirienne, vont calmer les ardeurs de ces ‘’bandits armés’’ qui causent la désolation et la mort en toute impunité.

Jean Michael
Source : page Facebook de Toh Bi Irié, préfet d’Abidjan