Sidebar

16
Dim, Jui

Maladies tropicales négligées/Les élèves de Daoukro sensibilisés et soignés

Société
Typographie

Cette campagne qui court du lundi 8 au vendredi 12 avril et qui concerne les personnes âgées d’au moins 5 ans, est gratuite.


La cour du Groupe scolaire Dengbé Pepressou 1 et 2 a servi de cadre, lundi 8 avril 2019, à la cérémonie de lancement de la campagne de traitement de masse contre les maladies tropicales négligées. A cette occasion, Jean Marc, Directeur départemental de la santé, a fait remarquer que les maladies tropicales négligées sont une série de maladies qui sont au nombre de 17 et qui existent dans les pays tropicaux. Ajoutant qu’en Côte d’Ivoire, au lieu de 17 maladies, il n’y en a que 10 et qu’elles constituent un problème de santé publique, à cause de leur ampleur. Malheureusement, soutient-il, beaucoup de personnes sont atteintes de ces maladies.

Dr Manouan Nogbou a expliqué à tous, comment ces maladies sont contractées, les différentes catégories avant d’indiquer que des traitements préventifs existent. Puis d’informer que pendant la campagne, ce sont deux médicaments qui seront donnés : l’ivermectine et le déparasitant. Ajoutant que les femmes enceintes et allaitantes ne sont pas concernées. Cette campagne qui court du lundi 8 au vendredi 12 avril et qui concerne les personnes âgées d’au moins 5 ans, est gratuite.
Tarègue Chantal, Directrice régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a demandé aux Directeurs et aux enseignants, de tout faire pour que les élèves puissent bénéficier des ces comprimés. Mme Gbanda Odette, Secrétaire générale 2 de la préfecture, représentant Koné Jacques Lobognon, préfet de la Région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro, a invité les élèves à se faire administrer les médicaments mis à leurs dispositions.

Ahou Valérie