14
Sam, Déc

Société

Ibrahima Sory Doumbia, chef du Centre de secours d’urgence, soutient que cette initiative a été prise dans le cadre d’un rapprochement sapeurs-pompiers civils-populations.


L’apatam du Centre de secours d’urgence de Daoukro a abrité, vendredi 29 mars 2019, une séance de don de sang. Initié par ledit Centre avec à sa tête le Sergent-chef Ibrahima Sory Doumbia, chef du Centre, ce don de sang a tenu toutes ses promesses. Pour Dr Kouneya Abdias Olivier, responsable de l’antenne de transfusion sanguine de Daoukro, cette séance de don de sang vient à point nommé car, explique-t-il, dans les hôpitaux, des personnes sont toujours en attente de transfusion sanguine. Et d’ajouter qu’il faut aller vers les populations pour qu’elles donnent un peu de leur sang. Quant à Ibrahima Sory Doumbia, chef du Centre de secours d’urgence, il a fait savoir que cette initiative a été prise dans le cadre d’un rapprochement sapeurs-pompiers civils-populations. Il a saisi l’occasion pour dire merci à sa hiérarchie et aux autorités administratives et coutumières grâce à qui cette séance de don de sang a été possible. Pour cette première phase, c’est plus de la moitié du personnel qui a donné de son sang. Notons que le centre de secours d’urgence compte 55 sapeurs-pompiers civils dont 5 femmes et a pour missions de porter secours en cas d’accident, d’incendie, de sinistre ou de catastrophe.
Ahou Valérie