Sidebar

23
Ven, Aoû

Journée internationale des droits de la femme à Arrah/Les femmes exhortées à utiliser le moyen de paiement numérique

Société
Typographie

La Directrice de l’Ifef a prié la marraine, Mme Anne-Marie Ahoua, épouse d’Ahoua N’doli Théophile, de doter sa structure d’outils numériques pour l’autonomie de ses filles.


La journée internationale des droits de la femme a été célébrée samedi 16 mars 2019, à l’esplanade du centre culturel d’Arrah (région du Moronou). Elle a été parrainée par Anne-Marie Ahoua, épouse d’Ahoua N’doli Théophile, inspecteur général d’Etat. Celle-ci a saisi cette occasion pour exhorter ses sœurs à utiliser le moyen numérique de paiement et à scolariser leurs filles afin qu’elles aillent le plus loin possible pour occuper les postes de décision. La journée internationale des droits de la femme 2019, avait pour thème : « le numérique, une solution pour l’autonomisation de la femme ». Pour Djabbia N’da Jean-Marie N’doli, 1er adjoint au maire, représentant Mme Kouamé Badou Harlette épouse N’guessan, maire d’Arrah, cette journée qui célèbre la femme, permet de marquer un arrêt sur les difficultés qui minent la gent féminine   mais aussi de proposer des solutions en vue de meilleures conditions de vie.

Le Conseiller municipal fait remarquer que les technologies  numériques ont pris une place fondamentale dans la vie et qu’elles doivent s’approprier les outils numériques pour faciliter leurs vies. Elles peuvent les utiliser, soutient-il, de façon concrète, pour  s’informer, informer, en un mot,  communiquer avec d’autres personnes  de leurs milieux et du monde entier de sorte à impacter positivement leur vie.  Quant à Agbossou Pauline, directrice de l’institution d’éducation et de formation féminine (Ifef), elle a prié la marraine de doter sa structure d’outils numériques pour l’autonomie des filles de ladite structure. La cérémonie a été précédée d’un défilé de toutes les associations féminines et a été meublée également de prestation de danse et de sketchs.

Ahou Valérie