Sidebar

22
Dim, Sep

Bien-être des producteurs/Le Conseil cacao-café offre un dispensaire de 75 millions de Fcfa à Zougou Kouassikro (Soubré)

Société
Typographie

 Le sous-préfet d’Oupoyo, N’cho David, a tenu à féliciter les populations de ce village pour la qualité de leurs produits.


La cérémonie officielle de l'inauguration du 1er dispensaire de Zougou Kouassikro, localité située à près de 40 km de Soubré, s’est déroulée le mercredi 6 mars dernier, en présence des autorités administratives, des premiers responsables de la santé de la Nawa, des chefs traditionnels et d'une foule de villageois en liesse. Financé par le Conseil café-cacao, d’un coût total de 75 millions de Fcfa, ce dispensaire est équipé essentiellement pour fonctionner comme une unité de soins. Il possède en son sein, entre autre, une salle d’hospitalisation, une salle de soins, une salle d’attente et une pharmacie. En plus d’une villa de 4 pièces pour loger l’infirmier, l’établissement est doté d'un système solaire d'éclairage pour alimenter le centre. Traoré Lamine, au nom du Délégué régional du Conseil café-cacao de la Nawa, Fadiga Mamadou Deye a, d’abord, rappelé les circonstances dans lesquelles ce don a été fait. Selon lui, les populations ont pu obtenir ce centre de santé grâce à la politique sociale du Conseil café-cacao de la Nawa en vue de d’améliorer les conditions de vie des producteurs. Le conseil café-cacao, à en croire Traoré Lamine, œuvre également en faveur de l’éducation des enfants des producteurs à travers la construction d’écoles, le don de kits scolaires et de tables-bancs.

Traoré Lamine a donc exhorté les acteurs de la filière, notamment les producteurs et opérateurs de la commercialisation du cacao, à mettre l’accent sur la qualité tout en les invitant à adopter les bonnes pratiques agricoles. Reconnaissant de toutes ces actions posées par le conseil, le sous-préfet d’Oupoyo, N’cho David, a adressé ses remerciements au Conseil Café-cacao pour le don du dispensaire ainsi que les autres travaux réalisés. Le Représentant du Chef de l’Etat ivoirien a tenu également à féliciter les populations de ce village pour la qualité de leurs produits. Il les a, en outre, encouragés à produire en quantité et en qualité ; sans oublier de leur demander de prendre soin du dispensaire à eux remis.
Notons que Zougou Kouassikro a déjà bénéficié de la réalisation de plusieurs infrastructures, notamment le reprofilage lourd en 2015 et d’une pompe hydraulique en 2017 du Conseil-Cacao.

Prisca N'guessan