Sidebar

25
Lun, Mar

Laurent Souquière (Consul général de France en Côte d’Ivoire) : ‘’nous avons délivré 52 000 visas en 2017

Société
Typographie

Le président du Cld a demandé  aux enfants d’être de dignes ambassadeurs de la Côte d’Ivoire en France.

© cotedivoire-today.net- Dimanche 03 juin 2018- L’ambassade de France en Côte d’Ivoire a accordé 52 000 visas en 2017 contre 46 000 en 2016 et 35 000 en 2014.  Ajoutant que le taux de délivrance est de 70%. L’information a été donnée le 1er juin dernier à la petite salle de mariage de la mairie de la commune de port-bouët, par Laurent Souquière, Consul général de France en Côte d’Ivoire. Il présidait la remise des passeports et des documents de voyage à 12 enfants (04 filles et 08 garçons), de 11 à 13 ans, qui entamaient ce jour-là, un voyage d’échanges culturels à Avrillé, en France, à l’initiative de l’Association pour l’accession de tous à la culture, aux loisirs pour le développement ou Culture, loisirs et développement (Cld).

Le Consul général de France s’est réjoui de ce voyage, estimant que leurs petits camarades de France, qui ont hâte de les rencontrer, apprendront beaucoup d’eux ; puisque l’objectif, soutient-il, est de renforcer les liens entre la France et la Côte d’Ivoire. ‘’Je souhaite les revoir à leur retour pour savoir comment ils ont vécu leur séjour’’, espère Laurent Souquière, ancien Premier conseiller d’ambassade en Côte d’Ivoire pendant la crise post-électorale.
Bognon Justin, président du Cld, a quant à lui, rassuré le Consul général de France des dispositions prises afin que les 17 personnes (12 enfants et 5 encadreurs) retournent au pays après leur séjour de deux semaines dans des familles françaises. Il a également traduit sa reconnaissance et ses remerciements à l’ambassade de France qui a permis aux enfants d’obtenir leurs visas au bout de trois jours seulement, et ce, après avoir déplacé sur place, une équipe mobile. ‘’Nous ferons en sorte de continuer de mériter votre confiance’’, a plaidé Justin Bognon.

A en croire le président du Cld, par ailleurs Secrétaire administratif à la mairie de port-bouët, le programme des enfants comprend une réception par le maire d’Avrillé, une journée école où les enfants ivoiriens vont participer au cours de leurs camarades français, une visite éducative et un diner spectacle au cours duquel les Ivoiriens vont présenter le mariage traditionnel en pays Akan.
Aux parents des enfants, les organisateurs ont demandé d’éviter d’appeler leurs enfants à des heures tardives. Et  aux enfants, d’être de dignes ambassadeurs de la Côte d’Ivoire qui entretient avec la France, une coopération bilatérale des plus excellentes tant les deux pays sont unis par la langue, l’Histoire, et la culture.

Clémentine Touré