Sidebar

25
Lun, Mar

Célébration du 1er mai/Approvisionnement en eau potable, délivrance de la CNI, cautions de maisons préoccupent les travailleurs

Société
Typographie

Alassane Ouattara a rassuré les uns et les autres sur la ferme volonté et l’engagement du gouvernement de continuer à travailler sans relâche afin que les fruits de la croissance économique soient mieux redistribués et ressentis de plus en plus par tous. C’était à l’occasion de la cérémonie officielle de la célébration de la Fête du Travail au Palais présidentiel.


Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a présidé, Mardi 1er Mai 2018, au Palais de la Présidence de la République, la cérémonie officielle de la célébration de la Fête du Travail.
Cette cérémonie a été marquée par les interventions des Représentants des Centrales syndicales, le discours du Chef de l’Etat et la remise de muguets aux femmes travailleuses.

Dans leurs différentes déclarations, les Porte-paroles des Centrales syndicales ont, chacun avec ses mots, rendu un vibrant hommage au Président Alassane Ouattara pour les nombreux acquis sociaux engrangés par les Travailleurs ivoiriens sous sa gouvernance ces dernières années, notamment le paiement du stock des arriérés aux fonctionnaires ; fruit du dialogue social institué entre les acteurs sociaux et le gouvernement, ainsi que la suspension de l’annexe fiscale au budget pour l’année 2018.
Ils ont présenté au Chef de l’Etat ivoirien, comme il est de coutume, en pareille circonstance, certaines de leurs préoccupations.

 Il s’agit notamment de la cherté de la vie ; de l’amélioration des conditions de vie et de travail des salariés ; de l’approvisionnement en eau potable, en particulier dans la ville de Bouaké ; de l’intégration, dans leurs fonctions ou corps originels, de certains travailleurs qui étaient sous le coup de sanctions ; du problème de la délivrance de la carte nationale d’identité ; du non -respect de la loi portant règlementation des loyers et cautions de maisons ; de l’amélioration du profil de carrière de certains agents ; du relèvement du Smag (Salaire minimal agricole garanti) à hauteur du Smig (Salaire minimal interprofessionnel garanti ; des problèmes de sécurité avec les phénomènes d’enlèvement d’enfants ou d’enfants en conflit avec la loi ; de l’adoption de la loi modificative du statut général de la Fonction publique ; de l’effectivité du transfert de la capitale à Yamoussoukro, de la promotion du genre ; du travail des enfants, en particulier dans la cacao culture et du renforcement des attributions du Conseil national du dialogue social (Cnds).

Intervenant à son tour, le Président Ouattara a dit sa joie de se retrouver à nouveau avec les partenaires sociaux à l’occasion de la traditionnelle Fête du Travail ; un moment privilégié qui, selon lui, permet de présenter les acquis sociaux et les avancées en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, mais aussi de réfléchir sur les défis à relever.
A cet égard, il a tenu à saluer la disponibilité, l’engagement et l’esprit de sacrifice de l’ensemble des Travailleurs de Côte d’Ivoire, qui ont permis à la Côte d’Ivoire de réaliser des performances « remarquables » reconnues par le monde entier et qui font la fierté de tous.

Alassane Ouattara s’est également réjoui du climat social apaisé qui règne depuis la signature de l’Accord entre les partenaires sociaux et le gouvernement ; toute chose qui a permis, selon lui, de répondre favorablement à 130 des 150 points de doléances présentées par les Syndicats. Sur la question, il a instruit le ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, Jean-Claude Kouassi, à l’effet de se retrouver très rapidement avec les Représentants des Centrales syndicales pour faire un inventaire des points d’accord et de désaccord en suspens.

En attendant, il a rassuré les uns et les autres sur la ferme volonté et l’engagement du gouvernement de continuer à travailler sans relâche afin que les fruits de la croissance économique soient mieux redistribués et ressentis de plus en plus par tous.
Après avoir rappelé les efforts consentis par le gouvernement pour lutter contre la cherté de la vie et la pauvreté, de même que les grands chantiers entrepris ou à entreprendre dans divers domaines (santé, éducation, infrastructures, emploi, etc…), le Président Alassane Ouattara a renouvelé son engagement à continuer de travailler davantage et toujours mieux pour offrir un bien- être à ses concitoyens.

Pour ce faire, il a invité les uns et les autres, en particulier les partenaires sociaux, à continuer de travailler dans la paix et l’union, afin de garantir la prospérité aux Ivoiriens et aux générations futures.
Il a, en outre, répondu à quelques points spécifiques des doléances qui lui ont été présentées, avant de souhaiter une bonne Fête du Travail à toutes et à tous.
Notons que la cérémonie a pris fin par la remise de muguets aux Dames et un cocktail offert par le Président de la République à ses invités dans les jardins du Palais de la Présidence de la République.

Source : Note d’info de la présidence