Sidebar

25
Sam, Mai

Attaques des forces de défense et de sécurité/Le gouvernement opte pour ‘’l’éveil permanent des troupes et l’anticipation des attaques’’

Hamed Bakayoko, ministre d'Etat ministre de la Défense (photo d'archives)

Société
Typographie

Le Conseil des ministres, en sa séance du mercredi 2 août 2017,  a, au titre du ministère d’Etat, ministère de la Défense, en liaison avec le celui de l’Intérieur et de la Sécurité, entendu une communication relative à la situation sécuritaire et au point des formations au sein des Forces Armées de Côte d’Ivoire.


Dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 juillet 2017, aux environs de 22 heures, l’Ecole Nationale de Police (ENP) a été attaquée par des individus armés. A Azaguié, la brigade de Gendarmerie a fait l’objet d’une attaque dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 juillet 2017 et le vendredi 28 juillet 2017, aux environs de 22 heures,  la ville de Fresco a subi à son tour, une attaque. Lors de ces trois (3) attaques, ces individus ont visé principalement les symboles des forces de défense et de sécurité, des institutions financières.

Le bilan combiné de ces attaques se présente comme suit :

    un militaire blessé et un autre tué à l’Ecole Nationale de Police (ENP) ;
    un gendarme blessé à Fresco ;
    des armes et des munitions emportées puis récupérées plus tard par les forces de sécurité ;
    de l’argent emporté dans les agences du Trésor Public d’Azaguié et de Fresco et dans une société privée à Azaguié ;
    huit (8) véhicules arrachés à leurs propriétaires et retrouvés plus tard.

Les enquêtes diligentées ont permis de mettre aux arrêts huit (8) personnes directement impliquées dans ces attaques, dont six (6) militaires et deux (2) civils. Les enquêtes se poursuivent à l’effet de traduire devant les tribunaux, tous les auteurs et complices de ces actes criminels.
Tirant les leçons de ces attaques et de leur mode opératoire, des mesures sécuritaires ont été prises et mises en œuvre, notamment la mise en éveil permanente des troupes et l’anticipation des attaques par une intensification du renseignement.
Aussi, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de programmation militaire, plusieurs formations ont été programmées pour le renforcement des capacités opérationnelles des forces afin de leur permettre de remplir plus efficacement leurs missions.

Conseil des ministres du mercredi 2 août 2017