Sidebar

22
Dim, Juil

Mme Aïchatou Mindaoudou : ‘’La lenteur des poursuites des auteurs présumés d’abus sexuels et de violences basées sur le genre, reste préoccupante’’

Aïchatou Mindaoudou, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Côte d'Ivoire

Politique
Typographie

« La réconciliation nationale progresse beaucoup plus lentement que la croissance économique »


La  Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en la Côte d'Ivoire a présenté, le 8 février dernier, son dernier rapport sur le pays, à la tribune du Conseil de sécurité de l’Onu. Quelques extraits de sa présentation.


Monsieur le Président,
la  nouvelle Constitution instituant la troisième République  et le  nouveau parlement représentatif issu des élections législatives inclusives, offrent à la Côte d’Ivoire l’opportunité et l’occasion de consolider pleinement les acquis et de s’inscrire dans la perspective d’une stabilité à long terme surtout si les dispositions sont prises pour que les retombées de la reprise économique observée depuis la crise post-électorale de 2010-2011, atteignent les populations et leur permettent de bénéficier pleinement des dividendes de la croissance.

Par ailleurs, la réconciliation nationale progresse beaucoup plus lentement que la croissance économique mais des avancées notables peuvent être relevées. Il s’agit d’une part, de la publication du rapport la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation, tel que précédemment recommandé par le Conseil de sécurité dans sa résolution 2226 (2015), marque une avancée notable dans le processus de réconciliation nationale et d’autre part, de la mise en place prochaine du nouveau Sénat qui pourrait donner un coup d’accélérateur à  la réconciliation nationale.

En outre, la disposition du Gouvernement à poursuivre l’indemnisation des victimes des crises passées, le dégel des biens, la restitution des logements occupés ainsi que des mesures de grâce prononcées par le Président de la République lors de son message du nouvel an, en faveur de 2942 détenus, incluant certains prisonniers et détenus en rapport avec la crise post-électorale, contribuent également à cette dynamique positive. Néanmoins, les poursuites des auteurs présumés de crimes commis pendant la période postélectorale restent encore timides. A cet égard, pour la stabilité à long terme de la Côte d’Ivoire, il est crucial que les enquêtes soient conduites à terme avec célérité afin de créer les conditions pour juger toutes les personnes  qui seront reconnues coupables d'abus et de violations graves des droits de l'homme sans préjudice de leur appartenance politique.

Sur un autre plan, la lenteur des poursuites des auteurs présumés d’abus sexuels et de violences basées sur le genre, ainsi que la prise en charge des victimes, malgré les efforts en matière de prévention fournis au cours de ces dix dernières années reste préoccupante. L'instruction des plaintes dans les délais requis est essentielle afin d’assurer la prise en charge et la sécurité des victimes qui représentent les  personnes les plus vulnérables de la société à savoir les femmes et les enfants.
‘’L’ensemble des bureaux de terrain seront totalement fermés à la date du 15 février prochain’’


Depuis l’adoption de la résolution 2284 (2016), nous avons travaillé étroitement avec le Gouvernement, l’Equipe pays des Nations unies et les partenaires clés pour développer un plan de transition l’ONUCI. Ce dernier a été formellement endossé par les acteurs concernés, le 17 octobre 2017. Ce plan de transition identifie des priorités résiduelles à travers six domaines clés : la cohésion sociale ; les Droits de l’homme ; la Réforme du Secteur de la Sécurité ; la Démobilisation, le Désarmement et la Réintégration, la gestion des armes et le désarmement civil ; la Défense, la sécurité et le maintien de l’ordre ; la communication notamment le transfert d’ONUCI FM, transfert pour lequel je salue l’engagement de la partie ivoirienne qui ne ménage aucun effort pour qu’il s’effectue dans le respect des recommandations formulées par les Nations Unies.

Ce plan identifie également les partenaires pour la mise en œuvre ainsi que les ressources requises. Le transfert de ces fonctions prioritaires au Gouvernement, à l’Equipe de pays des Nations unies et aux autres partenaires est à ce jour, quasiment terminé. Parallèlement, la mise en œuvre des  activités  prévues dans le  plan de clôture définitif de l’ONUCI, prévue le 30 juin 2017 avancent bien comme programmé. Le personnel civil a graduellement été réduit. A la fin du mois d’avril 2017, il ne restera plus que 159 civils dont 148 seront exclusivement chargé de la clôture physique de la mission ; l’ensemble des bureaux de terrain (civils militaires et de police) qui étaient au nombre de 61 au départ seront totalement fermés à la date du 15 février prochain. Les actifs de la Mission sont en cours de liquidation conformément au plan élaboré et approuvé par le quartier général de l’ONU. Le 15 février, la majorité du personnel en uniforme aura définitivement quitté la Mission.

 Je voudrais également lancer un appel aux partenaires de la Côte d’Ivoire pour qu’ils  poursuivent leur appui aux efforts déployés par les ivoiriens, mais aussi et surtout, à très court terme pour qu’ils accompagnent la mise en œuvre du plan de transition en finançant les activités identifiées pour consolider les acquis du maintien de la paix obtenus par l’ONUCI pendant ses quatorze années de présence en Côte d’Ivoire.

C’est seulement à ce prix-là que l’intervention des Nations Unies en Côte d’Ivoire à travers l’ONUCI sera  une « success story » à tous points de vue. Pour toutes ces questions, Monsieur le Président, un soutien conjugué du Conseil de Sécurité, des Etats Membres, des partenaires internationaux et de l’équipe pays du Système des Nations-Unies demeure essentiel pour que la Côte d’Ivoire s’inscrive définitivement sur la voie d’une paix et d’une stabilité durable.
 
Mme Aïchatou Mindaoudou, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Côte d'Ivoire
 

Opinion Citoday

Les offres de service des compagnies de téléphone mobile vous satisfont-elles ?

Météo

Abidjan Côte d´Ivoire Mostly Cloud (day), 79 °F
Current Conditions
Sunrise: 6:11 am   |   Sunset: 6:34 pm
79%     14.0 mph     1008.000 in
Forecast
DIM Low: 73 °F High: 81 °F
LUN Low: 72 °F High: 82 °F
MAR Low: 74 °F High: 80 °F
MER Low: 73 °F High: 80 °F
JEU Low: 73 °F High: 80 °F
VEN Low: 74 °F High: 81 °F
SAM Low: 73 °F High: 79 °F
DIM Low: 74 °F High: 78 °F
LUN Low: 74 °F High: 79 °F
MAR Low: 74 °F High: 77 °F