29
Dim, Mar

Politique

Ce départ stratégique du Président Ouattara est une occasion pour le premier ministre Gon Coulibaly de faire valoir ses qualités sur le terrain.

L'annonce de la non candidature du président Alassane Ouattara aux échéances présidentielles prochaines modifie voire fragilise les actions du Rdr, membre du Rhdp. C'est ce qui ressort de la séance de travail organisée le 15 mars dernier par Koffi Eugène, coordinateur régional chargé de la jeunesse et des enseignants du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix de Dimbokro. "J'ai été mandaté par les coordinateurs régionaux notamment les ministres N'guessan Koffi Lataille et Ly Ramata Bakayoko pour échanger avec les présidents des comités de base et secrétaires de section du Rdr pour faire le point des restructurations." Il a annoncé la disparition du Rdr au profit d'une "nouvelle famille" qui est le Rhdp.

La conversion nécessite de nouvelles attitudes, a-t-il souligné. Pour le coordinateur départemental, il est important de voir en ligne de mire, les élections présidentielles prochaines. " je vous rassure que nous gagnerons". Koffi Eugène est conscient, cependant, que des obstacles s'annoncent à l'horizon. Et qui ont noms : les intoxications relatives à la division entre les deux présidents Ouattara et Bédié et les vrai-faux militants. Il a instruit les uns et les autres à faire preuve de vigilance sur le terrain. " Il vous revient de démasquer tous les tricheurs et de dire la vérité aux populations quant au retrait de Bédié de la famille Rhdp. A la question de la fragilisation des structures de la ‘’famille ‘’suite au départ annoncé du Chef de l'État ivoirien, il a déclaré : " loin d'une faiblesse, ce départ stratégique est une occasion pour le premier ministre Gon Coulibaly de faire valoir ses qualités sur le terrain ".

E ZOUHOMAN