27
Jeu, Fév

Les élus et cadres du Pdci-Rda de Kouassi Kouassikro, conduits par l'honorable Yao Koffi Jean Paul, ont rencontré le président de leur parti, le 3 février dernier

Politique

Amédé Kouakou a procédé, le 06 février, au lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la route Dimbokro-Bocanda-Ananda long de 98 kilomètres.


Le lundi 3 février 2020, les élus et cadres, militants du Pdci-Rda de Kouassi Kouassikro (centre-est du pays), avec à leur tête, l'honorable Yao Koffi Jean Paul, député de Kouassi Kouassikro, et Kouakou Kouadio Joseph, nouveau délégué communal, ont rencontré, à son domicile d’Abidjan, Henri Konan Bédié président du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny, 1er Président de la Côte d’Ivoire. Ils étaient accompagnés par l’honorable N'zi N’da Affoué Eliane, députée de Bocanda et Vice-présidente de ce parti.
Ils sont venus rassurer le président de leur parti et réitérer leur soutien à ses actions, après le départ au Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, parti au pouvoir), de leur maire, Kouadio Kouakou Bertin. Aussi, ont-ils fait savoir que 18 conseillers municipaux sur 27 sont restés au Pdci-Rda. Les élus et cadres de Kouassi Kouassikro ont fait part au président Bédié de la vitalité du Pdci-Rda dans leur localité, malgré les menaces et autres tentatives de débauchages de leurs cadres par ceux de leur ex-allié.

Le président Henri Konan Bédié, en retour, a salué l'engagement des élus et des cadres à servir le parti de Félix Houphouët-Boigny. Il a insisté sur la cohésion entre les filles et fils de Kouassi Kouassikro et les a appelés à l'union pour assurer la victoire du Pdci-Rda au soir du 31 octobre 2020. Depuis cette rencontre et l’annonce de la visite du Président Bédié à Bocanda, le 29 février prochain, les cadres baoulés du Rhdp ont perdu le sommeil et multiplient les actions d’éclat.,Le jeudi 06 février 2020, Amédé Kouakou, ministre de l'Equipement et de l'Entretien routier, ‘’représentant le Chef du gouvernement, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly’’, a procédé au lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la route Dimbokro-Bocanda-Ananda long de 98 kilomètres. Cette cérémonie, apprend-on, s'est déroulée en deux phases avec d'abord, le lancement des travaux de l'axe Bocanda-Ananda long de 36 kilomètres, à Bocanda et ensuite à Dimbokro s'est déroulée le lancement des travaux de l'axe Dimbokro-Bocanda long de 52 kilomètres. Ces travaux, à en croire l’émissaire du gouvernement, dureront 16 mois à compter du mois de février 2020 et ‘’vont générer 350 emplois’’. Amédé Kouakou a annoncé, en outre, le lancement des travaux du bitumage de l'axe Bocanda-Kouassi-Kouassikro-Allangouassou, ‘’très bientôt’’.

Pour la petite histoire, le bitumage de l’axe Dimbokro-Bocanda-Ananda était la préoccupation principale des populations du N’zi, consignés en lettre d’or dans le livre Blanc à lui remis lors de la visite d’Etat d’Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, réalisée à la hâte, dans la Région du N’zi, du 25 au 28 septembre 2019. A l’étape de Bocanda, le N°1 ivoirien avait annoncé, la main sur le cœur, que les travaux commenceraient ‘’effectivement’’ en décembre 2019. Les populations du N’zi rappellent également à l’envie que la même promesse avait été faite par le candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, la veille de la présidentielle de 2015. Les engins avaient même été déployés sur la voie Dimbokro-Bocanda et avaient commencé les travaux. Dès l’annonce des résultats et la victoire du candidat du Rhdp, les engins ont plié bagage pour ne réapparaitre qu’à la veille de la visite d’Etat. Depuis quelques mois, l’axe Dimbokro-Bocanda est devenu pire qu’avant la présidentielle de 2015. En affirmant que ‘’les travaux dureront 16 mois à compter du mois de février 2020’’, alors que la présidentielle se tient dans moins de huit mois, ceux qui ont des oreilles devraient comprendre…

Clémentine Touré