Sidebar

15
Mar, Oct

Soro Sana (préfet de Dimbokro) :‘’il faut mettre fin à l’exploitation sauvage et anarchique du sol’’

Politique
Typographie

Le préfet par intérim de Dimbokro a salué l’esprit patriotique des candidats lors des élections régionales et félicité les populations pour leur sens de responsabilité.


A l’instar des autres localités du pays, les festivités marquant la célébration des 59 ans de l’accession à l’indépendance de la Côte d’Ivoire se sont déroulées sur le boulevard de l’indépendance au quartier Comikro de Dimbokro. Le préfet de région par intérim, Soro Sana, a dit qu’en 59 ans, la Côte d’Ivoire a vécu et traversé beaucoup d’épreuves qui l’ont forgé et qui ont fait d’elle un pays fort. Ce progrès, dit-il, est à mettre au compte de vaillants combattants à qui hommage  doit être rendu. Cependant, les crises politico militaires, a-t-il poursuivi,  qui l’ont secoué ne l’ont pas couché pour autant. En témoigne, a-t-il énuméré, les différentes réalisations socio économiques sous la houlette du président Alassane Ouattara. Au plan local, il a fustigé la pratique de l’orpaillage clandestin qui ne cesse de ronger les villages de la région du N’zi : « la ruée des orpailleurs clandestins dans nos différents villages devrait pouvoir nous interpeller sur une exploitation organisée et légale de notre sous-sol. La richesse de notre sous-sol est très certainement la nouvelle voie de salut qui s’ouvre à nous…

Il nous faut mettre fin, au plus vite, à l’exploitation sauvage et anarchique du sol qui ne profite pas à notre département mais qui sert plutôt les intérêts égoïstes des exploitants illégaux et leurs tuteurs ». Le temps est venu, préconise-t-il de mettre fin à “ cette pratique honteuse” par la conjugaison des efforts de toutes les couches sociales afin de démasquer les auteurs. Evoquant l’actualité politique, il a tenu à saluer l’esprit patriotique des candidats au niveau régional et félicité les populations pour leur sens de responsabilité. Tout en souhaitant qu’il en soit ainsi lors des échéances prochaines de 2020. Une forte adresse a été faite aux élèves, en leur demandant de se départir de la tricherie et du gain facile lors des examens à grand tirage pour viser l’excellence.

E. ZOUHOMAN