Sidebar

19
Ven, Juil

Remaniement ministériel annoncé/Alassane Ouattara va-t-il chasser Jean Claude Kouassi du gouvernement ?

Politique
Typographie

« Bien évidemment, après les élections locales, il y aura un  remaniement ministériel ».

Ces paroles du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, prononcées en septembre dernier,  à l’ouverture de la 7è édition de la Cgeci Academy, forum économique organisé par la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire, le Patronat ivoirien, seront-elles tenues ?
Si oui, autant dire que Jean Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie, va bientôt faire ses adieux au gouvernement, car il est le seul ministre de l’actuel gouvernement à avoir été battu aux élections locales, notamment aux régionales dans le Gbèkè (centre de la Côte d’Ivoire). Il a été battu par Jacques Mangoua, candidat du Pdci-Rda dont Jean Claude Kouassi était le délégué départemental.

La colère du Président Ouattara serait grande car l’ancien président du Conseil régional de Bouaké a eu le soutien, pendant la campagne, des ministres Amadou Koné (Transports), Sidi Tiémoko Touré (Communication et des Médias) et de Jacques Assahoré Konan, Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique.
Ses parents, selon plusieurs sources, n’ont pas apprécié qu’il soit allé au Rassemblement des houpouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), qui est pour eux, un Rassemblement des Républicains (Rdr), bis. Surtout au moment où Henri Konan Bédié a décidé de claquer la porte du Rhdp parce que le Rdr refuse qu’un cadre de son parti, le Pdci, soit le candidat du Rhdp en 2020.

Or il est de notoriété publique qu’Alassane Ouattara a déclaré ne pas vouloir travailler avec ses collaborateurs qui perdent des élections. C’est ainsi qu’il s’est séparé, par exemple, d’ Emmanuel Niamien N’goran, responsable de l’Inspection générale d’Etat (Ige). Le candidat aux législatives de Daoukro, pour le compte du Pdci-Rda, avait été battu par un candidat indépendant, Olivier Akoto Kouassi, marié à la nièce d’Henri Konan Bédié, président du parti fondé par Houphouët-Boigny, 1er Président de la Côte d’Ivoire (1960-1993).
Alassane Ouattara va-t-il tenir parole pour limoger Jean Claude Kouassi qui a eu un score plus qu’honorable aux régionales passées pour le compte du Rhdp ?

Clémentine Touré