07
Sam, Déc

Pierre Claver Kobo, Pdt de la Chambre administrative de la Cour Suprême

Politique

Pour Port-Bouët, la Cour a annulé la décision de la CEI d’annuler l’élection, mais a annulé l’élection elle-même et ordonné à la Commission électorale de la reprendre dans un délai de 03 mois.


A l’issue de la première journée d’audience, la Chambre Administrative de la Cour Suprême a rejeté, pour les dossiers analysés, tous les recours en annulation de victoires du Pdci, rejeté trois requêtes du Pdci-Rda et fait droit à une requête du Pdci-Rda. Ainsi, les recours contre les victoires de nos candidats ont été rejetés dans les circonscriptions suivantes : hiré, diégonefla, oumé, cocody, marcory, grand-lahou, dabou, méaguy, plateau, Région du Bélier et Région du Haut-Sassandra.
Les recours du Pdci ont été rejetés dans les circonscriptions suivantes : koumassi, port-Bouët, yopougon, attecoubé et Région du Gontougo, avec la particularité que pour Port-Bouet, la Cour a annulé la décision de la Cei d’annuler l’élection, mais a annulé l’élection elle-même et ordonné à la Cei de la reprendre dans un délai de 03 mois.

Le recours du Pdci a été reçu et jugé bien fondé en ce qui concerne la Région du Lôh-Djiboua. L’élection, dans cette circonscription, a été annulée, elle doit être reprise dans un délai de trois mois.
La Cour analysera la suite des recours le Vendredi 30 novembre prochain.

Me Suy Bi, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA chargé des Affaires juridiques.