Sidebar

23
Ven, Aoû

Le Président ivoirien après avoir visité le Mémorial du génocide Rwandais/Alassane Ouattara : ‘’qu’aucun peuple ne vive plus jamais ce que le peuple Rwandais a vécu’’

Politique
Typographie

Le Président ivoirien a exprimé son «émotion »,  ses « condoléances » et sa « compassion » au peuple Rwandais et l’a invité à continuer de construire le pays dans la paix.

© cotedivoire-today.net – Vendredi 27 Avril 2018 - Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a eu un entretien, jeudi 26 avril 2018, avec son homologue du Rwanda, Paul Kagamé, au 2ème jour de sa  visite d’Amitié et de Travail, à Kigali. 
Les échanges entre les deux Chefs d’Etat africains ont porté sur la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et le Rwanda et les voies et moyens à mettre en œuvre pour leur renforcement. Ils ont également fait un tour d’horizon des questions africaines et internationales.  

Avant cette rencontre, le Président ivoirien a effectué, en milieu d’après- midi, une visite au Mémorial du génocide Rwandais de Kigali. Ce Centre érigé en la mémoire des victimes de la  tragédie rwandaise de 1994, accueille en son sein, les restes de plus de 250.000 personnes tuées pendant cette crise. 
Il a été accueilli à son arrivée au Mémorial par la ministre rwandaise de la Culture et des Sports, Mme Julienne Uwacu et Dr Jean Bizimana, Président de la Commission de lutte contre le génocide. 

Sous la conduite du Directeur du Mémorial, Honoré Gatera, le Président Alassane Ouattara et sa délégation ont effectué une visite guidée des différents compartiments du Centre. La visite s’est achevée par la signature du Livre d’Or et le dépôt symbolique d’une gerbe de fleurs par le Président Ouattara. 
Avant de se retirer, le Président de la République de Côte d’Ivoire, dans une brève déclaration, a indiqué n’avoir pas de mot pour dire ce qu’il ressent, sauf à exprimer «son émotion,  ses condoléances et sa compassion » au peuple Rwandais et l’inviter à continuer de construire le pays dans la paix. Tout en souhaitant qu’aucun peuple ne « vive plus jamais » ce que le peuple Rwandais a vécu.

Source : Note  d’information de la présidence