Sidebar

20
Dim, Oct

Retraite annuelle/Kaba Nialé expose les attentes du gouvernement ivoirien aux chefs d'Agences des Nations Unies

Economie
Typographie

Pour le Système des Nations Unies, l’année  2017 sera marquée par le début de la mise en œuvre du nouveau cadre programmatique du Système des Nations Unies.


Faire le bilan de 2016 et identifier les grands axes stratégiques de l’année 2017 au regard de l’analyse des principaux défis nationaux et des attentes du Gouvernement. C’est l’objet de la rencontre qui s’est tenue récemment à Grand-Bassam entre la ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba et les chefs d'Agences des Nations Unies dans le cadre de la retraite annuelle  de l'Equipe Pays du Système des Nations Unis en Côte d'Ivoire, rappelé par le Coordonnateur Résident, Babacar Cissé. Dans son adresse, Kaba Nialé a évoqué de nombreux défis auxquels la Côte d'Ivoire est confrontée. Il s'agit, selon elle, de la transformation structurelle de l'économie, une meilleure redistribution des fruits de la croissance aux populations ; surtout au profit des plus défavorisées ; la création  des conditions pour une croissance inclusive et  durable et une économie plus résiliente. Elle n’a pas oublié non plus les  infrastructures sociales de base de qualité, la création d’emplois décents, particulièrement pour les jeunes ; la dividende démographique, la réconciliation nationale et la cohésion sociale et la sécurité et la paix.


"Les attentes du Gouvernement s'expriment essentiellement en termes d'appui constant dans la démarche de l'Etat à adresser les questions appropriées, trouver les solutions idoines et surtout dérouler des plans d'actions permettant de garantir une croissance économique plus inclusive et durable", a expliqué la ministre du Plan et du Développement. Toutefois, elle a réaffirmé  l'engagement du gouvernement ivoirien de soutenir la réforme des Nations Unies en Côte d'Ivoire qui selon elle, permettra de répondre de manière unifiée, efficace et mieux coordonnée les priorités nationales afin d'atteindre les objectifs définis dans le Programme national de développement (Pnd) 2016-2020. Le Coordonnateur Résident, Babacar Cissé, s'est quant à lui réjoui de l'engagement du gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre  de la réforme des Nations Unies (DaO). Il a indiqué que pour le Système des Nations Unies, l’année  2017 sera marquée par le début de la mise en œuvre du nouveau cadre programmatique du Système des Nations Unies lequel cadre concrétise la mise en œuvre du DaO en Côte d’Ivoire. "Nous avons développé ensemble tous les outils du DaO à savoir le Business Operations Strategy (BOS), la stratégie commune de communication, la stratégie de mobilisation de ressources et un Plan de travail conjoint pour 2017. Le défi majeur consiste à mettre en œuvre toutes les actions identifiées dans les différents documents", a-t-il souligné.


Biékono Somla