Sidebar

26
Mer, Jui

Coopération énergétique/L’Afrique de l’Ouest se veut un leader régional

Thierry Tanoh, ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables (photo d'archives)

Economie
Typographie

Energynet’s West Africa et ses partenaire organisent depuis le 26 janvier 2017, un sommet régional de coopération énergétique sur l’Afrique de l’ouest. Ce sont, experts, financiers, régulateurs, décideurs politiques, corps diplomatiques… qui ont pris part à ce rendez-vous de 48 heures à Abidjan Sofitel hôtel Ivoire.


Un sommet qui a pour thème : « Promouvoir la coopération transfrontalière et l’intégration régionale », dont l’objectif est de garantir  un accès à l’électricité à tous, en s’assurant qu’elle est de qualité. Et accélérer la mise en place d’un marché régional à travers une  interconnexion entre les Etats de l’Afrique de l’Ouest forte de 320 millions d’habitants.

Pour le ministre libérien  de la Terre, des Mines et de l’Energie, Patrick Sendolo, la Coopération bilatérale entre les Etats doit s’accentuer. Avec un appui majeur du secteur privé pour répondre au défi énergétique ouest-africain. «  Le secteur privé doit jouer un rôle majeur », a-t-il insisté.

Et  au ministre  ivoirien du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Thierry Tanoh, d’ajouter qu’en Côte d’Ivoire, dans le cadre du Plan national de développement (Pnd 2016-2020), 6152 milliards de FCFA  y seront injectés avec l’appui du secteur privé. Avec un taux de couverture de 33% en 2011 à 53% en 2016 et un taux d’accès de 74% à 81% pour la même période.
Notons que le Nigéria, la Côte d’Ivoire et le Ghana sont les plus grands producteurs d’électricité dans la région.

Saman Dekao