29
Dim, Mar

Conseil des ministres du 04 mars 2020

Economie

L’exploitation des Données de Services Supplémentaires non Structurées (code USSD en anglais), des opérateurs de téléphonie mobile seront ouverts aux autres acteurs du secteur financier

en vue de réduire les coûts des services qui y sont liés. Le Conseil des ministres du mercredi, 04 mars 2020, a adopté une communication relative au développement de la finance numérique en Côte d’Ivoire. Les produits et services financiers de la finance numérique développée à partir des moyens de transactions électroniques, notamment les services financiers via la téléphonie mobile, sont en pleine croissance depuis 2017. Cette expansion de la finance numérique dans notre pays contraste avec la survivance d’environ 44% de la population adulte qui, en grande partie en milieu rural, n’a jamais eu recours aux services financiers tant formels qu’informels.

Aussi, pour inverser cette tendance, le Gouvernement a décidé, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière (SNIF), d’axer son action sur la digitalisation des flux financiers avec l’opérationnalisation effective des plateformes existantes et la digitalisation de 80% des flux financiers gouvernementaux. L’accès et l’exploitation des Données de Services Supplémentaires non Structurées (code USSD en anglais) des opérateurs de téléphonie mobile seront ouverts aux autres acteurs du secteur financier en vue de réduire les coûts des services qui y sont liés. Cette ouverture numérique sera accompagnée de l’interopérabilité des services financiers numériques conformément à la stratégie régionale d’inclusion financière pilotée par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), qui prévoit la mise en place en 2020 d’une plateforme régionale d’échanges entre tous les types de comptes.

Extrait du Conseil des ministres du 04 mars 2020