17
Ven, Jan

L'épouse du Premier ministre est venue les bras chargés de cadeaux pour les populations de Ponvogo

Economie

 L’épouse du Premier ministre ivoirien s’est dit honorée de représenter son époux à cette cérémonie d’hommage.


Ponvogo était en joie dans la nuit du 31 décembre 2019. Et pour cause, pour la Saint-Sylvestre, Mme Assétou Gon Coulibaly, épouse du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, en compagnie de Ouattara Lassina dit Lass PR, Chef de mission à la Présidence de la République et du Sous-Préfet de Koni, ont choisi d’être avec ‘’les braves’’ populations de cette cité. Sortis en grand nombre pour accueillir l’épouse du Chef du Gouvernement, les habitants de Ponvogo, autrefois campement, et des villages environnants ont honoré le Président la République, Alassane Ouattara. Et ce, à travers Amadou Gon Coulibaly, Chef du Gouvernement pour ses nombreuses actions de développement ayant permis au village de ressentir les retombées de l’embellie économique du pays. Coulibaly Brahima, Président de la Mutuelle de développement de Ponvogo (Muwodep) et Directeur de la Communication de la Première Dame, Dominique Ouattara, a égrené le chapelet des infrastructures socioéconomiques réalisées dans son village. De la construction de trois autres classes pour l’école primaire à l’ouverture des voies en passant par l’adduction en eau potable à travers la construction du château d’eau, la construction du centre de santé sur une superficie de plus 2 hectares et l’électrification du village…

Le collaborateur de la présidente de la Fondation Children of Africa a salué la sollicitude du Premier ministre de Côte d’Ivoire qui a bien voulu répondre aux nombreuses doléances de ses parents. Tout en rappelant les liens affectifs et familiaux entre Ponvogo et Korhogo, Coulibaly Brahima a expliqué la genèse de l’électrification de Ponvogo. «Quand j’ai posé le problème de l’électrification de Ponvogo, Son Excellence M. le Premier Ministre n’a pas hésité. Il a accordé l’électrification de Ponvogo. Ponvogo est même l’un des rares villages en Côte d’Ivoire où il y a plus de poteaux électriques que de maisons. Donc grâce au Premier Ministre, ce campement a été transformé en un vrai village. Lorsque je lui ai parlé également de l’adduction en eau potable, le Premier Ministre a accepté la réalisation de ce projet avec la construction du château d’eau. Je lui ai dit aussi que j’étais en train de construire un centre de santé qui portera le nom de ma maman, il m’a dit qu’il n’y a pas meilleur hommage que de construire un centre de santé et de lui donner le nom de sa maman. Fier de l’action, il a accepté de prendre en charge les grandes dépenses. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai voulu que son épouse soit avec nous afin que nous lui rendions un hommage et lui témoignions notre reconnaissance», a expliqué le président de la Mutuelle de Ponvogo.

Mme Assétou Gon s’est dit honorée de représenter son époux à cette cérémonie d’hommage avant de saluer Coulibaly Brahima pour son amour, son abnégation à travailler pour le bonheur de ses parents. «Je voudrais dire toute ma joie d’être à Ponvogo. Vous avez la chance d’avoir un homme comme Brahima Coulibaly. Parce que chaque fois que je suis ici à Korhogo ou à Abidjan, il me parle de Ponvogo. Quand je lui demande s’il dort à Korhogo, il me rétorque qu’il ira dormir à Ponvogo. Il fait la même chose avec le Premier Ministre. Il ne fait que parler de vous et du développement de Ponvogo. Donc je voudrais que vous disiez merci à votre fils Coulibaly Brahima. Je voudrais également lui dire merci d’avoir relaté l’histoire qui lie nos deux familles», a-t-elle soutenu. L’épouse du Chef du Gouvernement a achevé son discours en faisant des dons en vivres et non vivres d’une valeur de plus de 3 millions de FCFA. Mme Coulibaly Tèninplé épouse Soro, cadre du village a, au nom des femmes de Ponvogo remis des présents à Mme Amadou Gon Coulibaly. La fête a continué avec un tournoi de football Maracana qui a opposé des équipes venues de Korhogo et un show pyrotechnique dans la nuit. Les feux d’artifice tirés dans le ciel éclairci de Ponvogo sous le regard admiratif des enfants et des femmes, soutenus par une vingtaine de danses traditionnelles, ont marqué le passage de témoin entre l’année 2019 et 2020. Une dizaine de villages environnants de Ponvogo ont pris part à cette belle fête devenue le rendez-vous incontournable de la localité.

Sercom Mutuelle de Ponvogo

 
NB : le titre est de citoday