10
Mar, Déc

Economie

L’objectif du Programme social du gouvernement est de répondre aux attentes des Ivoiriens en rendant les services sociaux plus perceptibles par les populations.


La salle de conférence du Cabinet du ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, a abrité, jeudi 03 octobre 2019, la passation des charges entre le ministre Bruno Nabagné Koné, en charge de ce département et Koffi N’guessan Lataille, le nouveau Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, chargé du Logement social ; sous la supervision de   N’guessan Barthélémy, Inspecteur général dudit ministère. Le Secrétaire d’Etat Koffi N’guessan a été instruit de ses charges et de l’importance que le gouvernement ivoirien accorde au logement social qui est un volet important de la politique sociale du gouvernement Gon Coulibaly.
Il faut rappeler que le Programme Social du Gouvernement 2019-2020 traduit la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara d’intensifier l’action sociale du gouvernement. Il s’agit à travers des  mesures fortes, de répondre aux attentes des Ivoiriens en rendant les services sociaux plus perceptibles par les populations, d’accentuer la lutte contre la pauvreté et d’améliorer l’impact social de l’action gouvernementale sur les populations, notamment vulnérables, en améliorant significativement leur pouvoir d’achat.

Ce programme vise, plus spécifiquement, à fournir aux populations, des services de santé efficients, à faciliter l’accès et le maintien des enfants  à l’école, à favoriser l’accès à un coût abordable des populations aux services essentiels tels que le logement, l’énergie, l’eau potable et le transport, et à améliorer l’employabilité ainsi que l’accès à un emploi décent et stable pour les jeunes et les femmes.
Ainsi, le PSGouv 2019-2020 se décline en 156 actions prioritaires comprenant 12 projets phares à impact large et rapide. Il s’agit notamment du renforcement du programme de gratuité ciblée, de l’opérationnalisation progressive de la Couverture Maladie Universelle, de l’intensification et de l’élargissement de la couverture des bénéficiaires du programme de filets sociaux productifs, du développement d’activités d’autonomisation en faveur des jeunes et des femmes, de la baisse du tarif social de l’électricité, du renforcement du programme d’accès à l’eau potable en milieu rural et de l’accélération du programme des logements sociaux.

A terme, il s’agit pour le gouvernement, avec ce programme d’un coût global de 727,5 milliards de francs CFA, de parvenir à une croissance économique qui génère un bien-être social des populations avec un service public accessible, efficace et de qualité. 
A cet effet et pour soulager les populations confrontées à un déficit criant de 400.000 logements par an, le gouvernement ivoirien a lancé un programme de logements sociaux de 75.000 logements à Songon, dans la périphérie d’Abidjan, sur la route de Dabou ; ce, pour permettre de juguler les effets de la forte croissance démographique et remédier aux effets du sous-investissement dans ce secteur.  Ce projet, explique-t-on, entre dans le cadre général du programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques mis en œuvre au profit des populations les plus démunies. Ledit projet a été confié à 25 promoteurs qui ont à charge de construire chacun, 3000 logements sur le site de 439 hectares de Songon.
C’est dire que le nouveau Secrétaire d’Etat a du pain sur la planche, mais le président du Conseil Régional du N’zi dit compter sur la tutelle, notamment sur le ministre Bruno Koné et ses collaborateurs dont l'Inspecteur général Barthélémy N'guessan, pour relever ce défi.

René Ramissou