Sidebar

23
Ven, Aoû

Etat des lieux du secteur énergie et pétrole/Abdourahmane Cissé des recommandations pragmatiques et novatrices

Economie
Typographie

Abdourahmane Cissé a demandé à ses collaborateurs de faire du secteur de l’énergie et du pétrole, une ‘’source de création d’emplois pour notre jeunesse’’.


Abdourahmane Cissé, ministre de l’Energie, du Pétrole et des Energies renouvelables, a demandé à ses collaborateurs, réunis à l’hôtel Président de Yamoussoukro, le lundi 15 juillet 2019, pour faire l’état des lieux du secteur énergie et pétrole, des recommandations ‘’pragmatiques et novatrices’’ pour le développement des secteurs Pétrole et Energie en Côte d’Ivoire.
L’objectif du séminaire, a-t-il souligné, est de faire des secteurs pétrolier et énergétique de la Côte d’Ivoire, un des piliers du développement économique de la Côte d’Ivoire et surtout, a-t-il insisté, une ‘’source de création d’emplois pour notre jeunesse’’.
Pour lui, le diagnostic ainsi dressé permettra ‘’d’affiner nos politiques, d’adopter de nouvelles approches plus efficaces et de se projeter plus sereinement dans l’avenir’’.
C’est que pour Abdourahmane Cissé, malgré les résultats ‘’encourageants’’, enregistrés, fruit de plusieurs séminaires organisés précédemment notamment en 2012 et 2016 et qui ont permis d’élaborer des plans d’actions stratégiques à l’horizon 2020 et 2030, des défis majeurs attendent ce secteur.
D’où l’exhortation des acteurs de son département, ‘’tant privé que de l’Administration publique’’, à mener des ‘’réflexions approfondies’’ sur le développement et l’avenir des secteurs Pétrole et Energie.

Le ministre de l’Energie, du Pétrole et des Energies renouvelables, a saisi cette opportunité pour porter à l’attention de tous, ‘’des progrès importants’’, aussi bien dans le secteur du Pétrole que dans celui de l’Energie depuis sept mois qu’il préside aux destinées de ce ministère. Ainsi, au titre du secteur du Pétrole, la promotion des blocs pétroliers avec la signature de quatre (4) nouveaux Contrats de Partage de Production (Cpp) avec deux majors pétroliers, TOTAL E&P et Eni, pour des investissements minimums cumulés à 185 millions Usd prévus pour l’ensemble des trois (3) périodes d’exploration et le transfert du chargement en produits pétroliers des clients maliens du dépôt GESTOCI d’Abidjan au dépôt de Yamoussoukro, désengorgeant ainsi la zone de Vridi et améliorant la rentabilité du pipeline multi produits reliant Abidjan et Yamoussoukro. A cela, il a ajouté la finalisation de la restructuration de la dette financière de la Sir par la levée des fonds par emprunt sur le marché national et international de 373 milliards de FCFA.

Quant au secteur de l’énergie, Abdourahmane Cissé a relevé la mise en œuvre du Programme social du Gouvernement par la baisse du tarif social de l’électricité de 20% du prix du KWh, en faveur des abonnées au tarif domestique social (5A) ; ce qui fait ce jour, selon lui, plus de 930 000 abonnés qui en ont bénéficié depuis le 1er janvier 2019. Autre progrès réalisé, l’électrification de 115 localités à fin mai 2019 dans le cadre du PRONER et le branchement-abonnement, à fin mai 2019, de plus de 75 000 ménages dans le cadre du PEPT, la pose de la 1re pierre d’un nouveau dispatching national d’exploitation des réseaux électriques interconnectés/ situé à Yamoussoukro /pour un coût de 25 milliards FCfa etc.
La cérémonie d’ouverture du séminaire, qui prend fin, mardi 16 juillet 2019, s’est faite en présence de Brou Kouamé, préfet de Yamoussoukro et préfet de la Région des Lacs.

Jean Michael