Sidebar

25
Sam, Mai

Elu Président de l’Association mondiale des Conseils Economiques/Charles Diby apporte touche

Economie
Typographie

C’est à l’unanimité des membres de l’Union des CES Africains (Ucesa), que l’Afrique a proposé la candidature du Cesec de Côte d’Ivoire.


Les quinze (15) membres du Conseil d’Administration de l’Association Internationale des Conseils Economiques, Sociaux et Institutions Similaires (Aicesis), ont plébiscité, jeudi 7 mars 2019, à Curaçao, dans les Caraïbes, Charles Koffi Diby, Président ivoirien du Conseil économique, culturel et environnemental (Cesec), pour un mandat de deux ans.
C’est la toute première fois, qu’un pays d’Afrique noire, accède à la Présidence de cette importante Organisation mondiale. Un choix rendu possible grâce à la haute implication et la caution du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Les 15 membres du Conseil d’Administration de l’Aicesis sont ; pour le compte de l’Afrique: le Bénin, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Maroc, le Sénégal, et le Mali. Le Brésil, Curaçao et la République Dominicaine, y représentent l’Amérique latine.  Les sièges de l’Asie, l’Eurasie et le Proche-Orient, sont détenus par la Chine, la Corée du Sud et la Russie.  Pour l’Europe, ce sont l’Espagne, la France, la Grèce, le Luxembourg, les Pays Bas et la Roumanie qui y siègent.
Conformément à la modalité de rotation régionale des cinq continents, inscrite dans les Statuts de cette association, le continent africain était appelé à présider aux destinées de ladite Association, pour la période 2019 -2021. C’est à l’unanimité des membres de l’Union des Ces Africains (Ucesa), que l’Afrique a proposé la candidature du Cesec de Côte d’Ivoire.

Le Président ivoirien du Cesec succède ainsi au Roumain Iacob Baciu, dont le mandat a été marqué par la valorisation de la révolution numérique dans les transformations sociétales actuelles. La passation de charges se fera à l’issue de l’Assemblée Générale, qui se tiendra, du 11 au 13 Septembre 2019, à Bucarest, en Roumanie et qui réunira l’ensemble des pays membres de l’Aicesis.
Le nouveau Président l’Aicesis, pour répondre aux fortes attentes de changement exprimées par ses pairs, entend moderniser, dans une approche inclusive, l’outil de travail collaboratif et apporter de la cohérence dans la gouvernance, en vue de permettre que les activités de cette organisation aient un réel impact économique et social sur les peuples.

Rappelons que le 8 mars 2019, à Willemstad, un atelier couplé aux travaux du Conseil d’Administration a permis d’échanger sur les préoccupations liées à l’économie numérique, notamment à travers l’évaluation des politiques publiques, l’impact du numérique sur le développement économique et social et l’employabilité.
Le Cesec a exposé les réformes engagées par le gouvernement, ce, depuis quelques années.  La Politique Publique du Numérique (PPN) a, en effet permis, de mettre en œuvre les initiatives qui offrent de nombreux avantages pour l’essor économique national et l’émergence de la Côte d’Ivoire.

Il faut le souligner, l’engagement du Président Charles Diby au plan international, est en cohérence avec les grands chantiers qu’il a initiés, à travers la mise en œuvre du Plan Stratégique de Développement (PSD 2016-2020) de la Chambre consultative ivoirienne.
Dans ce cadre le Cesec a intégré toutes les instances de décisions des Associations internationales que sont l’Aicesis, l’Ucesa et l’Ucesif, qui relève de l’espace francophone. La Chambre consultative a organisé d’importantes rencontres internationales, à savoir, la 4ème rencontre des acteurs économiques et sociaux Ue-Afrique, en prélude au Sommet des Chefs d’Etats Ue-Afrique, les 16 et 17 novembre 2017, d’une part. Et d’autres part, la réunion du Bureau de l’Ucesif, le 7 mars 2018, ainsi que le Conseil d’Administration de l’Aicesis, les 8 et 9 mars 2018, toutes tenues à Abidjan.

Tous ces bonds qualitatifs, enregistrés en seulement quelques années, sous l’autorité de l’ancien ministre des Affaires étrangères, sont à mettre l’actif de la synergie d’actions, de l’ensemble des conseillers économiques, sociaux, environnementaux et culturels, de la onzième mandature, qui, fort de leurs diverses compétences et de leurs grandes expériences, continuent d’appuyer et d’accompagner la politique menée par le Gouvernement ivoirien.
L’élection du Cesec de Côte d’Ivoire à la tête des CES du monde, est donc une illustration de cette dynamique de contribution de la Côte d’Ivoire dans la gestion des affaires mondiales.

SYLVAIN NAMOYA
Source : Service Communication CESEC.