Sidebar

20
Lun, Mai

Fespaco 2017/La Côte d’Ivoire affiche ses ambitions à ce rendez-vous panafricain

Culture
Typographie

Le Festival panafricain des arts  et de la culture de Ouagadougou (Fespaco) a ouvert ses portes le samedi 25 février 2017, pour l’édition 2017.

L’ouverture de  bal, de cette 25e  édition, a été assurée par Naky Sy Savané, promotrice, ivoirienne du Festival international du film des lacs et lagunes( Festilag)  et actrice principale du film « Frontière » de la réalisatrice burkinabè, Appoline Traoré, ce, pour le compte des œuvres cinématographiques. Une des disciplines en compétition au Ciné Burkina.

Autre moment fort, de ce grand rendez-vous  culturels est «  l’appel des tambours » avec les prix sectoriels. Il sera l’occasion pour la Côte d’Ivoire de faire voir un pan de sa culture traditionnelle à travers un film documentaire qui a été réalisé en abouré (langue locale du sud-est de la Côte d’Ivoire dans la région de Bonoua),  bénéficiera d’une version française, anglaise et espagnole. « Formation et métier du cinéma et de l’audiovisuel » est le thème retenu du Fespaco 2017. Thème, d’ailleurs salué par plus d’un, ce, au nombre desquels Naky Savané, qui le juge très pertinent. Car, dit-elle « le cinéma c’est d’abord une technologie au service de l’art ».

Pour elle « la formation est nécessaire pour les professionnels car les métiers du cinéma sont en constante évolution ». Puis d’ajouter que la « formation est aussi indispensable pour les jeunes qui arrivent nouvellement dans le métier ». Prévu du 25 février au 4 mars 2017, la 25e édition du Fespaco offre la palme d’honneur au pays d’Houphouët Boigny. Pour rappel, la Côte d’Ivoire, invitée d’honneur, part à la conquête du grand prix du Yennenga.

DMENSK