Sidebar

23
Ven, Aoû

Redéploiement du personnel de l’Aip/Les explications de la Directrice centrale et les zones concernées

Mme Oumou Barry a réussi à positionner l'Aip au plan international

Culture
Typographie

Mme Oumou Barry Sana, Directrice centrale de l’Aip, informe que ‘’chacun doit regagner son poste au plus tard, le 1er août 2019’’.


Depuis quelques jours, un vent de redéploiement du personnel, souffle à l’Agence ivoirienne de Presse (Aip), et les commentaires vont bon train. Surtout pour ceux pour qui ‘’partir, c’est mourir un peu’’. ‘’Vous savez, quitter une ville où vous vous êtes établis des années durant, où vos enfants vont à l’école, avez des amis, des habitudes…pour une autre, n’est pas chose facile. Car tout le réseau bâti dans la ville que vous quittez est à rebâtir. On a toujours un pincement au cœur, de partir, surtout à la veille d'une élection présidentielle aussi importante où il y a la méfiance'' confie l’un des candidats au départ, sous couvert de l’anonymat. Puis s’empresse d’ajouter ‘’ : ce n’est pas tant le travail qui nous cause des soucis. Nous avons appris à faire notre métier. Même si nous nous trouvons sur Mars, nous allons le faire dans les règles de l’art’’.
Approchée pour en savoir un peu plus sur ces affectations, Mme Oumou Barry Sana, Directrice centrale de l’Aip dit avoir constaté ‘’une baisse de la production en qualité’’, des agents ayant plus de cinq ans d'exercice dans la localité. C'est pour plus d'efficacité dans la couverture des évènements des régions, soutient-elle, que ce redéploiement a été décidé. Ce, pour ne pas que cette Agence qui a glané ces dernières années de nombreux prix pour le travail abattu, dorme sur ses lauriers qu’elle a mis tant d’années à bâtir.

Ainsi donc, Abengourou, Odienné, Yamoussoukro, Bouaké, Divo, San Pedro dont les Directeurs de Bureau régionaux totalisent au moins cinq ans de présence dans les localités d'exercice, sont concernés. Aussi, apprend-on par exemple, que le Directeur de Bureau de Yamoussoukro (N’gbesso,) part à Abengourou quand celui de Divo (Sylvain Gonéty), est affecté dans la capitale politique ivoirienne. Celui de Daloa étant en congé maladie de longue durée, est remplacé à son poste, donc muté à Abidjan. Mme Oumou Barry Sana informe d’ailleurs que ‘’chacun doit regagner son poste au plus tard le 1er août 2019’’.
Unique femme à la tête d’un organe de presse de service public, Mme Oumou Barry Sana, Prix d’excellence du meilleur communicateur section management en 2016, a été retenue parmi les figures marquantes du secteur de la Communication au cours des festivités marquant les 25 ans de l’Institut des Sciences et techniques de la communication Polytechnique (ISTC-P) en 2017. Une salle de classe de l’Institut a d’ailleurs été baptisée en son nom. Prix d’excellence du meilleur communicateur, elle a également été décorée au grade d’officier dans l’ordre du mérite ivoirien. En service à l’Aip depuis 1992, Mme Oumou Barry a assuré l’intérim du Directeur de cette Agence du 04 juillet 2011 au 22 mai 2013, où elle a été confirmée par décret.

SYLVAIN NAMOYA