Sidebar

26
Mer, Jui

Ecole nationale d’administration (Ena)/La limite d’âge pour les candidats, relevée

Education-formation
Typographie

Le Conseil des ministres, en sa séance du 28 décembre 2016, a adopté un décret portant attributions, organisation et fonctionnement de l’Ecole Nationale d’Administration, en abrégé Ena.


Ce décret met en cohérence les dernières mutations intervenues dans la Fonction Publique avec l’organisation et le fonctionnement de cette école de formation des cadres de l’Administration Publique.

 Il introduit des innovations majeures au niveau des attributions, de l’organisation, du fonctionnement, des conditions d’accès et des formations offertes par l’Ena, de façon à assurer la redynamisation et la modernisation de cette école d’application stratégique.

Au niveau des conditions d’accès notamment, la limite d’âge pour les candidats aux concours professionnels et aux concours directs d’accès à l’Ena est relevée pour tenir compte du relèvement de l’âge de départ à la retraite. Ainsi, les concours d’accès au cycle moyen, au cycle moyen supérieur et au cycle supérieur sont désormais  ouverts aux candidats non fonctionnaires âgés respectivement de dix-huit (18)  à trente-trois  (33), trente-huit ( 38)  ou quarante et un ( 41 ) ans. Le concours professionnel est, quant à lui, ouvert aux fonctionnaires âgés de 45 ans pour les cycles moyen et moyen supérieur et de 50 ans pour le cycle supérieur.

Il est également mis en place, une étape de présélection dans la phase écrite d’admissibilité des concours directs afin de réduire les risques de fraude et améliorer la sélection des candidats. Aussi, les cours de préparation aux concours d’entrée à l’ENA sont désormais obligatoires pour tous les candidats des concours professionnels et directs, quel que soit le cycle de formation.

Conseil des ministres du 28 décembre 2016