Sidebar

26
Mer, Jui

Universités/Les rénovations pédagogiques de Ly-Ramata pour favoriser l’insertion professionnelle des diplômés

Bakayoko Ly-Ramata, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Education-formation
Typographie

« L’harmonisation des méthodes pédagogiques suppose un véritable changement, car nous devons faire de nos étudiants déjà en cours de formation, des femmes et des hommes responsables et conscients du rôle important qu’ils doivent jouer pour contribuer efficacement au développement de notre pays », a prononcé, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bakayoko Ly-Ramata.

Elle s’adressait ainsi aux Présidents d’Universités, doyens d’Unité de formation et de recherche (Ufr), responsables d’institutions de recherche et enseignants chercheurs, le lundi 5 décembre, à l’ouverture de l’atelier de restitution et de validation des maquettes pédagogiques au format Lmd, au pôle scientifique de l’Université Félix Houphouët Boigny à Bingerville.
Un atelier dont l’objectif, selon la ministre, est l’harmonisation   des offres de formation qui revêtent plusieurs dimensions.

A savoir, la pédagogie numérique, l’apprentissage par petits groupes, le tutorat d’encadrement et d’évaluation continue. Autant d’exigences de la réforme Lmd qui est fondée sur un impératif de qualité et de pertinence des offres de formation.  Et d’ajouter : « La finalité de toutes ces rénovations pédagogiques étant de favoriser  l’insertion professionnelle des diplômés ».
Pour rappel, Agnéro-Eboï Georgette, Directrice générale de l’Enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle a indiqué que la Côte d’Ivoire a adopté cette réforme du système de l’Enseignement supérieur depuis  juillet 2007.

Saman Dekao