Sidebar

26
Mer, Jui

Les examens à grand tirage démarrent le 6 juin 2017/La mise en garde de Kandia camara

Education-formation
Typographie

La ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique a saisi la tribune d’Agboville pour demander à ses directeurs d’école et aux parents d’élèves afin qu’ils s’impliquent davantage dans l’établissement des jugements supplétifs des 1 165 325 ‘’élèves sans papiers’’.


Les examens scolaires 2017 vont démarrer le 6 juin prochain par le Cepe et l’entrée en 6è. Puis suivront les écrits du Bepc, le 12 juin, précédés des oraux à partir du 7juin. Quant au Baccalauréat, les oraux se dérouleront du 20 au 30 juin et les écrits, le 3 juillet.
Le lancement de ces examens à grand tirage s’est fait le vendredi 26 mai dernier à Agboville, dans l’Agnéby-Tiassa, par Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique. Il s’agit, en tout, de 1 112 160 candidats qui vont subir ces épreuves sur toute l’étendue du territoire national dont 242 910 pour le Bac, 491 525 pour le Cepe et 355 273 pour le Bepc ; sans oublier les 22 452 candidats pour le test d’entrée en seconde.

Kandia Camara s’est félicité du fait que l’année scolaire soit arrivée à terme malgré quelques ‘’soubresauts’’. Elle fait ainsi référence aux nombreuses grèves qui ont émaillé l’année scolaire ; grèves consécutives au cours qu’elle a institué le mercredi et pour lequel les syndicats ont protesté, alléguant qu’ils n’ont pas été associés à cette décision. Ensuite, ce sont les travailleurs de la Fonction publique (dont les enseignants), qui ont observé, à leur tour, trois semaines de grèves à  cause de leurs arriérés de salaire que le gouvernement tardait à reconnaitre.

La ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique a saisi la tribune d’Agboville pour demander à ses directeurs d’école et aux parents d’élèves afin qu’ils s’impliquent davantage dans l’établissement des jugements supplétifs des 1 165 325 ‘’élèves sans papiers’’. Elle a également mis en garde les fraudeurs des lourdes sanctions qu’ils vont encourir, s’ils se font prendre.

Tiassoubia